Handicap mental : l’Arche en Haute-Savoie construit quatre foyers

Handicap mental : l’Arche en Haute-Savoie construit quatre foyers
Handicap mental : l’Arche en Haute-Savoie construit quatre foyers
2.4 (48%) 5 votes

Créée à Annecy fin 2014, l’Arche en Haute-Savoie a remporté, en 2016, l’appel à projet du Département portant sur l’ouverture de 30 places en foyers pour les personnes porteuses d’un handicap mental. Quatre maisons sont en cours de construction ou de réhabilitation.

 

Trente nouvelles places dans des foyers de vie seront bientôt ouvertes aux personnes porteuses d’un handicap mental. C’est l’Arche en Haute-Savoie qui gérera ces « maisonnées à taille humaine », l’association ayant remporté, en 2016, un appel à projet du conseil départemental.

« Il s’agira de petites structures à caractère familial, explique le président Jean-Claude Secchi. Six à huit personnes y seront accueillies en communauté. Des assistants (salariés ou jeunes volontaires en service civique) les seconderont. »

L’Arche en Haute-Savoie a participé aux derniers Corporate games.

Créée fin 2014 à Annecy, l’Arche en Haute-Savoie compte une centaine d’adhérents et près de 800 « soutiens ». Cette « communauté », comme elle se qualifie elle-même, fait partie des quelque 35 autres existant un peu partout en France (dont une à Chambéry, une à Grenoble, une à Valence ou à Dôle…) et des 152 implantées sur les cinq continents. Avec toujours la même vocation : être des lieux d’insertion sociale des personnes handicapées, des lieux de mixité culturelle et sociale, des lieux de vie et de formation. Si l’Arche ne se définit pas comme un « mouvement d’église », elle a toutefois été fondée en 1964 par un catholique convaincu, Jean Vanier. La venue de ce dernier, en 2014, en l’église Sainte-Bernadette d’Annecy, explique sans doute en partie pourquoi les foyers haut-savoyards sont construits dans des biens du diocèse. « Le diocèse possède des biens qui rentrent dans nos cordes et qu’on peut racheter », explique pour sa part Jean-Claude Secchi.

Quatre foyers, dont un provisoire, vont voir le jour d’ici fin 2021. Le premier, qui ouvrira dès l’année prochaine pour huit pensionnaires, est en cours de construction sur un terrain de la paroisse Sainte-Bernadette. Deux autres seront implantés à Veyrier-du-Lac dont un au sein de la maison Saint-Alexis que l’association rachète au diocèse. Enfin, un centre d’activités de jour est en train d’être aménagé dans la maison Bon accueil de Veyrier-du-Lac. Cette dernière appartient toujours à la paroisse, mais un bail à construction a été passé avec l’Arche en Haute-Savoie qui y investit un million d’euros sur ses fonds propres. Au total, 4 millions d’euros seront injectés dans ces quatre structures.

Les futurs foyers sont à destination d’adultes porteurs de handicaps mentaux. L’association haut-savoyarde est officiellement reconnue par l’Arche en France.

L’Arche en Haute-Savoie table sur un budget prévisionnel annuel de 2,5 millions d’euros, alimenté, entre autres, par le prix de journée octroyé par le Département et par les dons.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SONDAGE ECO : NOS LECTEURS ET LE DIGITAL !

Participez à notre enquête ! 

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

ARTICLES PREMIUM

Premium

Latest
Handicap mental : l’Arche en Haute-Savoie construit quatre foyers 2.4 (48%) 5 votes Créée à Annecy fin 2014, l’Arche en Haute-Savoie a remporté, en 2016, l’appel à projet du Département portant sur l’ouverture de 30 places en foyers pour les personnes porteuses d’un handicap mental. Quatre maisons sont en cours de construction ou de réhabilitation. […]
This category can only be viewed by members.

Pin It on Pinterest

Share This