Inaugurations en série en Maurienne

Inaugurations en série en Maurienne

Le chantier de la liaison ferroviaire Lyon-Turin s’accompagne d’aides financières attribuées à des opérations contribuant au développement des territoires traversés. Exemple à Saint-Julien-Montdenis, Saint-Michel-de-Maurienne, La Praz et Modane.

Les inaugurations d’opérations réalisées dans le cadre de la procédure “grand chantier“se multiplient depuis le début de l’année en Maurienne. A Saint-Michel-de-Maurienne, ce sont les travaux de rénovation thermique de la gendarmerie qui ont été inaugurés. Propriété de la commune, le bâtiment abrite le peloton de surveillance et d’intervention ainsi que 8 logements destinés aux gendarmes. Il a bénéficié d’une isolation extérieure (façades, toiture) et intérieure (plafonds des caves et garages), d’un changement de menuiseries, de l’installation d’une VMC et de la mise en place d’un réseau d’eau chaude sanitaire et de chauffage collectif solaire. Un appoint électrique est assuré provisoirement, le temps d’un raccordement futur à un réseau de chaleur bois. L’investissement qui s’élève à 493 000 euros hors taxes a été aidé à hauteur de 171 000 euros par l’État et le Fast, le fonds d’accompagnement et de soutien territorial géré par Telt, le promoteur de la section transfrontalière de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

Filière bois énergie

La communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise (CCCHMV) renforce sa politique de développement des énergies renouvelables avec deux nouveaux équipements également soutenus par la démarche « grand chantier ».  La filière bois-énergie qu’elle exploite via une régie cible les circuits courts. Extraite de l’exploitation des forêts du territoire, la matière première est stockée puis transformée en plaquettes à La Praz. Ces plaquettes sont ensuite directement utilisées pour chauffer certains bâtiments de la CCHMV (maison Cantonale, station d’épuration, pépinière d’entreprises, gymnase) et d’autres bâtiments publics (mairie, salle des fêtes, et école de Fourneaux …). La filière se développe avec la construction d’une nouvelle chaufferie bois et d’un réseau de chaleur à Modane.  L’installation permet de chauffer la piscine, le bâtiment du stade,  la maison médicale et une résidence pour personnes âgées. Elle représente un investissement de 920 000 euros hors taxes cofinancé à hauteur de 53 % par divers partenaires (Ademe, région, Etat, département). Pour alimenter cette nouvelle chaufferie, un hangar a été construit à La Praz pour accroître de 1000 m3 la capacité de stockage de plaquettes (63 000 euros d’investissement aidé à hauteur de 63.5%).

Zéro énergie fossile à Saint-Julien

Saint-Julien-Montdenis inaugure aussi une chaufferie bois. Associé à un réseau de chaleur, l’équipement dessert  un groupe scolaire, une micro-crèche, un restaurant scolaire, huit appartements locatifs, une salle polyvalente et un boulodrome couvert. Après la réalisation d’une microcentrale hydraulique, l’installation de 6000m2 de panneaux photovoltaïques et l’acquisition de véhicules électriques, cette nouvelle réalisation concourt à l’objectif de la commune de ne plus consommer d’énergie fossile dans ses bâtiments publics à l’horizon 2020. L’investissement (381 200 euros) a été aidé à hauteur de 80% par l’Etat, la région, le département et le Fast.

Crédit photo : JPS68, Créative commons attributions.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ