Pour la quasi-totalité des entreprises du Nord-Isère la crise sanitaire du Covid-19 est un choc économique majeur. 90 % d’entre elles ont dû suspendre ou réduire leur activité, avec des pertes de chiffre d’affaires estimés entre 50 et 70 %.

Depuis le début du confinement, la CCI Nord Isère s’est mobilisée et a adapté son offre pour soutenir et conseiller les entreprises du territoire. Problèmes de trésorerie, chômage partiel et report des investissements sont les trois principales conséquences de la baisse d’activité. Les entreprises se montrent combatives, innovantes et prêtes à rebondir.

Aujourd’hui la CCI Nord Isère poursuit son engagement en accompagnant et pérennisant leur reprise. La reprise s’amorce et s’affiche comme prioritaire. « Je dirais que la CCI a non seulement accompagné la crise du Covid pendant le confinement, mais accompagne désormais la reprise et le rebond. Nous poursuivons l’adaptation de notre offre de services pour toujours mieux accompagner les entreprises dans cette période charnière. Notre ambition est forte pour une relance durable des entreprises » souligne Daniel Paraire, Président de la CCI Nord Isère.

PURE pour joindre l’utile au rebond

Cette Plateforme Utile pour le Rebond Economique est le résultat des remontées d’informations des enquêtes lancées auprès des entreprises. Ce sont 50 000 données qui ont été analysées sur les 1 450 réponses. Une vraie richesse qui permet à la CCI d’apporter des réponses ciblées en conséquence.

PURE est une offre complète pour soutenir et accompagner les entreprises dans leurs démarches à travers, notamment, une check-list de reprise, un programme de webinaires, des programmes d’accompagnement et d’audit flash, des plateformes pour les équipements sanitaires, l’accompagnement de l’économie de proximité pour la digitalisation de leurs ventes.

L’ambition de PURE est de permettre à toutes et tous d’avancer ensemble, pour assurer le rebond économique de tout le Nord-Isère.

Une cellule de crise

Pour surmonter cette crise, la CCI Nord Isère et l’ensemble du réseau des CCI ont joué un rôle indispensable dans le paysage économique de notre pays. Désignées par l’État comme interlocuteur de première ligne pour accompagner les entreprises, les CCIs ont établi des contacts privilégiés avec les différents services de l’État. Cela s’est fait tant sur l’échelle nationale que régionale et départementale. En quelque sorte, c’est un véritable processus de relais d’informations qui s’est organisé afin que les chambres consulaires soient forces de propositions.

Grâce à ce travail des mesures d’urgence ont été obtenues. Parmi celles-ci figurent la mise en place de fonds d’aides régionaux, l’exonération des charges sociales et fiscales. Et ce, jusqu’en décembre 2020 et pour toutes les entreprises ayant connu une fermeture administrative. Par ailleurs il a été créé une subvention “sortie de crise” pour les commerces de détail ou encore l’incitation à la consommation locale, et à l’acculturation numérique avec des circuits courts.


Par Carole Muet