Qu’il s’agisse d’économie, de finances, de territoires, ou encore d’habitat, la recherche d’un équilibre aura été au cœur du discours de Michel Fontaine, président de Bourg-en-Bresse Agglomération, lors de la cérémonie des vœux, vendredi 15 janvier. En termes économiques, l’intercommunalité souhaite développer une stratégie foncière pour satisfaire au développement des entreprises. Elle apportera pour la première année, une participation majoritaire à la zone Bourg Sud, à hauteur de 250 000 euros.

En termes de budget, le président a souhaité pouvoir maintenir l’investissement à son niveau actuel de 17 M€ par an, ce qui se traduit, en ces temps de vaches maigres, par la recherche d’économies, notamment via des mutualisations de services communs comme l’informatique ou les RH, ainsi que des conventionnements de commune à commune ou de commune à intercommunalité. Ceci intervient dans un contexte de réforme qui devrait voir le territoire de l’agglomération passer de 15 à 77 communes, projet sur lequel 23 conseils municipaux ont émis un avis défavorable. Michel Fontaine a donc souhaité lever les craintes soulevées en termes de gouvernance partagée et de proximité. …