Avec 11200 ha, la Dombes représente 10 % des 120000 ha d’étangs de France. Elle est l’une des régions majeures de la pisciculture propre à ce type d’espaces. Elle accueillait donc logiquement, les 24 et 25 mai, la première assemblée générale décentralisée de l’Unsaab (Union nationale des syndicats et associations des aquaculteurs en étangs et bassins) qui fédère 23 syndicats. L’occasion de faire un point sur l’actualité piscicole de chaque région.

En Dombes, le livre blanc de la filière est entré dans sa dernière année. Il a permis de fédérer ses acteurs et de relancer le secteur. «La pisciculture dombiste compte peu de professionnels à temps complet, observe Nathalie Chuzeville, directrice de l’Apped (Association de promotion du poisson des étangs de la Dombes). Aujourd’hui, grâce au livre blanc et à l’investissement financier du Département, nous avons un syndicat pour gérer les aspects réglementaires et sanitaires, ainsi que la gestion des nuisibles (animaux piscivores, plantes et espèces animales invasives) et notre association pour s’occuper de la partie production, transformation et promotion des produits des étangs.» L’aval est à présent la préoccupation majeure de la filière. …