Ain : la fibre poursuit son déploiement

par | 21 Déc 2021

Installée fin novembre à Nantua, la fibre va bientôt être ouverte à la commercialisation sur la commune. En parallèle, le déploiement sur le département avance à grands pas.

« Longtemps attendue par les habitants et les commerçants, avec l’arrivée de la fibre, c’est toute la commune qui entre dans un futur que l’on appelle le 2.0 », s’est réjoui Bernard Tavernier, premier adjoint au maire de Nantua, le 24 novembre, date à laquelle le SIEA (Syndicat intercommunal d’énergie et de e-communication de l’Ain) a célébré le déploiement de la fibre sur la commune. Un déploiement compliqué car les armoires du Syndicat ont été submergées deux fois lors d’une montée des eaux, nécessitant leur remplacement total.

Le département bientôt fibré

« L’arrivée de la fibre va grandement faciliter le travail des différentes instances publiques présentes à Nantua », a ajouté Bernard Tavernier. La commercialisation sur la commune devrait s’ouvrir début 2022, le temps que les opérateurs prennent place.

« Cette inauguration à Nantua est une satisfaction car le chantier en conception-réalisation lancé en 2019 a permis la sortie de nombreuses prises et il va en sortir plusieurs milliers dans les semaines à venir », a déclaré Walter Martin, président du SIEA. Des prises qui ne sortiront pas seulement à Nantua, car le déploiement se poursuit dans l’intégralité du département et devrait être terminé fin 2022.

« Avant la crise, nous avions prévu d’achever 130 000 lignes pour fin 2021, mais il en aurait manqué 30 000 au déploiement », développe Stéphanie Douillet, directrice générale des services du SIEA. Actuellement, sur les quelque 312 000 locaux du département, 130 000 ont été raccordés à la fibre dont 70 000 ont pris un abonnement au service haut débit. « Nous avons en ce moment même 50 000 lignes construites qui vont passer prochainement en commercialisation, d’autres sont en cours d’installation. En juillet 2022, il devrait nous rester 30 000 lignes à implanter, ajoute-t-elle. Elles sont là pour répondre à la croissance démographique conséquente que connaît le département aindinois. »

La proche fin du déploiement devrait réjouir les entreprises et les collectivités, mais aussi les habitants du territoire qui ont émis une forte impatience à la sortie des confinements.


Joséphine Jossermoz

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité