La Livettaz : Bassens prépare sa mue

par | 29 février 2024

Le rachat, par la municipalité de Bassens (73), du site de la Livettaz appartenant à l’hôpital spécialisé, initie un projet de refonte urbaine d’envergure, dont l’étude liminaire était présentée aux habitants, le 14 février.

« Le point de départ, c’est la décision de l’ARS [agence régionale de santé] de limiter sa contribution financière au CHS [centre hospitalier spécialisé] en lui enjoignant de valoriser son patrimoine avant d’espérer une manne financière de sa part. Le CHS a fait ce qui était logique : vendre du terrain », explique Alain Thieffenat, maire de Bassens.

Alain Thieffenat, maire de Bassens, défendait son projet d’aménagement urbain le 14 février à la salle Colombe.

En tant que président du conseil de surveillance du CHS, l’édile a suggéré à son conseil municipal d’acquérir ce patrimoine historique, soit 20 M€ pour une superficie de 45 hectares dont 10 sur le secteur de La Livettaz. La transaction est portée par l’EPFL 73 (Établissement public foncier de la Savoie), qui permet à la commune un remboursement échelonné, dans le cadre d’un plan pluriannuel d’investissements (PPI).

« Notre PPI nous confère un peu de confort. Tout ce que nous avons entrepris, nous pouvons le financer sans problème, que ce soit le projet Livettaz ou la première tranche du futur groupe scolaire », note le maire.

Ce nouveau complexe scolaire, intégré dans le projet, devrait réunir les deux écoles de Bassens, qui accueillent d’ailleurs – dans des conditions de sécurité « un peu limites », dixit le maire – les élèves des communes voisines de Vérel-Pragondran et Saint-Alban-Leysse.

Le budget municipal de Bassens s’élève à 7,5 M€ (5 M€ de fonctionnement ; 2,5 M€ d’investissement au BP 2023) pour une population de 5 100 habitants (contre 4 000 en 2014). L’encours de la dette se monte à 3,3 M€, soit 639 €/habitant avec une capacité de désendettement sur 5,3 ans (source : ministère de l’Économie, chiffres 2022).

Le programme de La Livettaz devrait permettre à la commune « sans véritable cœur de ville » de « rassembler plusieurs fragments de grande qualité », indique le cabinet d’architecture TGTFP, maître d’œuvre. Grâce à la position centrale de La Livettaz, plusieurs quartiers cloisonnés devraient ainsi être reliés les uns aux autres.

La circulation, les déambulations et les voies d’accès entrantes et sortantes de la commune seront revisitées pour plus de sécurité et une meilleure fluidité et mixité des mobilités. Les secteurs historiques et naturels seront, quant à eux, sanctuarisés.

Près de 150 habitants ont participé à la soirée de présentation. Quelques voix se sont élevées pour formuler des doutes quant à l’emplacement désigné pour le futur groupe scolaire prévu près de l’espace Colombe, ou pour insister sur la nécessité de ne pas amplifier le « bétonnage » en cours sur la commune.

Le maître d’œuvre a objecté : « Nous n’avons pas été missionnés pour permettre à la collectivité de rembourser la dépense de 20 M€ par de la densité urbaine. Toutefois, il est important d’envisager des constructions par endroits, lorsque les lieux s’y prêtent. » Et de prévenir : « La commune de Bassens est très prisée. Il serait dommageable que nous campions sur une posture trop conservatrice. »

Calendrier

Après étude des scénarios possibles (jusqu’en mai) et un atelier participatif pour échanger sur les différentes solutions, le scénario retenu sera finalisé, puis rendu public en décembre 2024.

Le secteur de La Livettaz se situe au carrefour des quartiers historiques de la ville.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Régénéterre donne de la fertilité aux remblais

Avec Régénéterre, Gonthier Espaces Verts et Terre à Terre allient leurs compétences pour donner de la fertilité aux terres de chantiers. Parce qu’elle se fait rare, la terre végétale coûte de plus en plus cher. Faute de capacité, le prix du traitement des terres...

LIRE LA SUITE

Lors de la présentation du site pros-sante.ain.fr

Ain : un site web dédié aux pros de santé

Qualité de vie, aides à l’installation, carte des établissements… Le portail pros-sante.ain.fr met en avant les atouts de l’Ain. Le ton est donné : « Pros de santé, choisissez l’Ain ! » claironne la page d’accueil du site lancé par le Département, jeudi 11 avril, à...

LIRE LA SUITE

Stéphane Galland et Pierre Bordais ont animé une table ronde sur l'IA. © Carole Muet

L’intelligence artificielle, une question sociétale

Son développement et sa démocratisation vont avoir un impact sur les métiers. Certains vont disparaître, tandis que des portes s’ouvrent à des professions que nous ne connaissons pas encore. « L’intelligence artificielle (IA) a beaucoup d’usages intéressants. Parmi...

LIRE LA SUITE

Publicité