Réunis en session lundi 23 et mardi 24 juin, les élus du conseil général de l’Ain ont décidé d’un dispositif d’aides en faveur de la réduction des friches industrielles. Un premier appui financier, d’un montant maximum de 24 000 euros, est destiné aux communes ou intercommunalités, pour la réalisation du diagnostic d’une friche.

L’intervention suivante porte sur la requalification proprement dite. Dans le cadre d’une maîtrise d’ouvrage publique, les acquisitions foncières, dépenses de réhabilitations et honoraires de maîtrise d’œuvre pour la mise à disposition d’un bâtiment à une entreprise identifiée ou un projet d’accueil mutualisé (pépinière, co-working, hôtel d’entreprises…) sont prises en charge à hauteur de 40 %, dans la limite de 200 000 euros.

Pour une maîtrise d’ouvrage privée, les mêmes dépenses peuvent bénéficier d’une subvention de 20 % dans la limite de 100 000 euros pour les PME ou de 10 % dans la limite de 50 000 euros pour les grandes entreprises, à condition que leur activité relève des filières d’excellence de l’Ain : plasturgie et composites, mécanique et métallurgie, aéraulique, frigorifique et thermique, équipements électriques et électroniques, automatismes. …