Le conseil départemental a réuni, le 9 janvier à Péronnas, 450 de ses agents, tous ceux qui sont concernés par la nouvelle organisation territoriale des services sociaux. Cette démarche fait suite à l’audit lancé en début de mandat pour dégager des marges budgétaires. «Il ne s’agit pas d’un plan d’économie, mais d’efficacité, tempère cependant le conseil départemental. L’objectif de cette réorganisation est d’entrer dans une nouvelle ère, pour répondre aux grands enjeux de demain et aux nouvelles attentes des habitants.»

Une plateforme d’accueil téléphonique unique sera créée pour l’ensemble des missions sociales du Département. De même, une seule adresse postale centralisera l’ensemble des courriers et une téléprocédure permettra par ailleurs aux habitants de déposer leurs demandes, sur le site internet du conseil départemental, 365 jours par an, 24 heures sur 24.

Quatre maisons de territoire chapeauteront 16 centres départementaux de solidarité qui seront le cœur de l’action sociale et 45 permanences de proximité. «Aucun point de contact avec le public n’est supprimé», assure le président du conseil départemental, Damien Abad.