Le plan “ambition cheval” en selle

Le plan “ambition cheval” en selle

La Région Auvergne Rhône-Alpes vient de présenter son plan “ambition cheval”.

La Région mise-t-elle sur le bon cheval ? En tout cas, en projetant d’injecter 7,4 millions d’euros d’ici 2021 dans la filière équine d’Auvergne Rhône-Alpes, elle prend une partie de ses problématiques en considération.

Deuxième filière du genre en France, elle dégage un chiffre d’affaires d’environ 1,2 milliard d’euros, dont 470 millions sont issus des 6 400 entreprises du secteur (et 732 millions du PMU). Au total, 19 000 personnes sont y impliquées, dont 14 000 sont employées. La région compterait en outre 76 000 équidés.

Une filière divisée en quatre grands domaines d’activité : l’élevage, avec 4 400 exploitations représentant 12 % des transactions nationales ; l’équitation de loisir avec 1 200 établissements et 80 355 licenciés ; les courses avec 12 hippodromes et 145 entraîneurs ; le tourisme et ses 20 000 km d’itinéraires balisés et 14 000 licenciés.

Auvergne Rhône-Alpes est la première région de tourisme équestre en France en nombre de kilomètres d’itinéraires balisés et de licenciés. Photo Clémentine Margo.

Pour renforcer le secteur, la Région a mis eu point un programme pluriannuel (2019-2012) intitulé plan “ambition cheval”.

Le volet élevage disposera d’une enveloppe de 1,4 million d’euros destinée à améliorer la compétitivité des exploitations (300 000 euros) ; à améliorer l’adéquation entre l’offre et la demande (760 000 euros) ; à développer la promotion et la communication (189 000 euros) ; et à analyser l’évolution de la filière équine (76 000 euros).

Le volet hors élevage bénéficiera de 6 millions d’euros pour : aider à l’achat de matériels dans les centres équestres (4,5 millions d’euros) ; aider aux aménagements des hippodromes (900 000 euros) ; aider au développement du tourisme équestre (450 000 euros) et aider au développement de l’innovation et des activités connexes (150 000 euros).

1 200 établissements équestres accueillent quelque 80 355 licenciés. Photo Sylvie Bollard.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.