Après la Fédération 74 de la Libre pensée dès la divulgation du projet, en novembre, et après le lancement d’une pétition par un collectif d’associations, c’est au tour du Parti Socialiste de Haute-Savoie (PS74) de s’insurger contre le financement public du projet de campus à Annecy de l’Université catholique de Lyon (Ucly).



Deux mois après la présentation du projet (lire Eco du 15 novembre, page 11) et alors qu’un collectif associatif et syndical a lancé une pétition en ligne, le Parti Socialiste 74 monte à son tour au créneau contre le financement public du campus que l’Université catholique de Lyon souhaite ouvrir sur Annecy. Ce financement représenterait 4,5 M€ sur 10 M€ d’investissement total, elon les annonces faites en novembre.

Dans son communiqué, le PS s’insurge aussi contre « l’incurie ancienne et durable du Conseil départemental qui, parce que trop amorphe face aux instances universitaires s’est trouvé dans l’incapacité de défendre la Haute-Savoie quand il s’est agi d’ancrer des antennes universitaires délocalisées par rapport à Lyon et Grenoble. »


Réaction du Département

De quoi faire réagir Christian Monteil, président du conseil départemental de Haute-Savoie. Après avoir fait part de sa « stupéfaction » et estimé que le PS, via ses attaques, faisait preuve d’une « méconnaissance totale du sujet », l’élu rappelle « l’engagement historique » du Département qui «  a été un des rares à investir massivement pour la construction d’un site universitaire sur son territoire, et qui encore aujourd’hui, bien que les Départements aient perdu la compétence (loi NOTRe), continue à investir fortement pour son développement. »

Et le président d’égrener les exemples :

-1,5 M€ par an d’aide au fonctionnement de l’Université Savoie Mont Blanc (USMB ; l’université publique) via le Conseil Savoie Mont Blanc

-apport de « l’essentiel du foncier » et financement majoritaire des constructions immobilières avec, pour 1990-2006, « près de 42 M€ d’investissements [en la matière de la part de l’USMB], dont plus de 60 % financés par le Département. »

-le Département a été « le maître d’ouvrage et le 1er financeur de la Maison de la Mécatronique (2,6 M€ de financements), inaugurée en 2013 ». Il a également été « maître d’ouvrage de l’extension de la Bibliothèque Universitaire du site d’Annecy (1,1 M€ d’aides), livrée fin 2016. »

-le Département est également « maitre d’ouvrage de la Maison de l’action publique et internationale qui recrutera 1 000 étudiants (budget de 13M€) et finance à hauteur de 2,8 M€ le nouveau complexe sportif » ; deux opérations inscrites au contrat de Plan Etat – Région 2015-2020 et qui prévoient des financements croisés : 1/3 État ; 1/3 Région ; 1/3 Département+Grand Annecy.

-le Département allouera en outre « 5,5 M€ pour le bâtiment d’accueil du campus d’Annecy et la rénovation de l’IUT d’Annecy », deux opérations « inscrites au Programme Immobilier Prioritaire » nous dit la collectivité, sans toutefois préciser le calendrier.

Ainsi, grâce à ces efforts, en 10 ans le nombre d’étudiants sur le site d’Annecy a « plus que doublé » se réjouit Christian Monteil, évoquant « un engagement rare et exceptionnel, motivé par la volonté de proposer une université de territoire, qui participe à l’attractivité et au dynamisme de la Haute-Savoie. »

Le projet de campus annécien de l’UCLy tel qu’imaginé par le cabinet Brière – © Brière Architectes


Le président du Département assume ensuite le soutient de la collectivité au « développement d’écoles et formations complémentaires à l’offre proposée par l’USMB, participant au rayonnement de la Haute-Savoie et offrant encore plus d’opportunités aux étudiants (École Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy, formations dans le domaine de l’Image…). C’est le cas du projet d’implantation de l’UCLy en Haute-Savoie (1,5 M€ d’aides prévues). Ce projet fait l’objet d’une convention cadre entre l’UCLy et l’USMB qui délivrera ses diplômes aux étudiants qui suivront les cursus de l’UCLy. »



Lire le texte de la pétition du collectif d’associations :