Le salon de la gastronomie met Parme à l’honneur

par | 28 Nov 2013

La ville jumelle de Bourg-en-Bresse sera la vedette d’Ainterexpo du 29 novembre au 2 décembre.

Oui, cette année, Ainterexpo a accueilli les Floralies. Mais, un salon de la gastronomie sera tout de même organisé. Ce sera comme ça, désormais. L’évènement aura donc lieu du vendredi 29 novembre au lundi 2 décembre et mettra Parme à l’honneur. La ville italienne est en effet jumelée avec Bourg-en-Bresse et leurs régions respectives sont tout aussi réputées pour leurs terroirs. On retrouvera donc au programme des démonstrations et ateliers culinaires : pizzas, pâtes fraîches, lasagnes, tiramisus et autres pana-cottas.

Parmesan et jambon de Parme seront donc bien évidemment les stars du salon. Mais l’on trouvera également des spécialités autour du fruit, de la tomate, de la viande et du vin. Des produits parfois issus de l’agriculture biologique. Le salon accueillera une vingtaine d’exposants de Parme pour une trentaine d’exposants italiens au total. Aussi, de nombreux stands de dégustation permettront aux visiteurs de découvrir toutes les richesses culinaires de la botte. Une trattoria leur proposera une restauration et des produits traiteurs. Et l’évènement accueillera le chef Massimo Spigaroli, l’équivalent italien de notre Georges Blanc. D’ailleurs, tout au long du salon, les cuisiniers présents joueront à mélanger les terroirs de Bresse et d’Italie, selon l’inspiration du moment.

Pour le reste, on retrouvera les rendez-vous traditionnels : démonstrations et dégustations avec les boulangers, les pâtissiers ou les bouchers, concours d’apprentis et autres concours professionnels tels celui de la meilleure baguette de l’Ain.

Du côté des boissons, le syndicat des vins du Bugey proposera dans le cadre de sa promotion collective, lundi 2 décembre de 10 h à 17 h, dans le hall B, une œnothèque où seront représentés toutes les AOC du Bugey. Des échantillons fournis par une trentaine de domaines viticoles de l’appellation, seront groupés par types de produits : roussette, Cerdon, pinot noir, méthode traditionnelle, etc. Guidé par la sommelière Caroline Daeschler, le public pourra ainsi découvrir toute la variété œnologique du Bugey. Le stand situé juste à côté des Saveurs de l’Ain permettra d’associer mets et vins, pour un vrai instant gourmand. Miam !

0 commentaires

Découvrez également :

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Énergie : le réseau électrique de l’Ain amélioré

Afin de restructurer l’alimentation du réseau électrique au nord-ouest de l’Ain, Enedis réalise un forage horizontal sous la Saône. Le contrat de concession signé fin 2019 entre le SIEA (Syndicat Intercommunal d’Énergie et de e-communication de l’Ain) et...

LIRE LA SUITE

Publicité