Architectes, propriétaires ruraux, géomètres, notaires, huissiers, artisans du bâtiment… Bref, tous ceux que l’immobilier concerne sont invités à devenir ses partenaires et à faire connaître l’Unpi. Disparue des écrans radars depuis une bonne décennie, l’Union nationale de la propriété immobilière fait son retour dans l’Ain. Après une assemblée générale constitutive le 14 décembre, elle organisait une première réunion le 5 février, pour présenter son fonctionnement. Son objectif : aider les propriétaires et co-propriétaires à travers des consultations données par des spécialistes et des renseignements en matière de location, d’amélioration de l’habitat, d’urbanisme, d’expropriation, d’assurance, de révision des loyers, etc.

Moyennant une cotisation de 100 euros par an, l’Unpi et son réseau de 120 chambres syndicales en France représentant 250 000 adhérents sur un total de 25 millions de propriétaires mènent des actions pour le respect du droit de propriété, l’amélioration des rapports locatifs, la réduction de la fiscalité et la reconnaissance du rôle économique, social et environnemental des propriétaires. Elle est présente dans toutes les instances qui traitent du logement. …