L’inspection du travail contre les chutes de hauteur

Parce que les chutes de hauteur représentent 17 % des accidents de travail et sont la première cause de décès (30 %) dans le bâtiment au niveau national, l’inspection du travail de l’Ain a procédé courant mai à 83 contrôles sur 26 chantiers du département. Ceux-ci ont donné lieu à sept décisions d’arrêt temporaire de travaux. Cette campagne de contrôle, action prioritaire nationale de l’inspection du travail, est amenée à se renouveler plusieurs fois par an.

En 2018, 10 enquêtes pour accident de travail très grave dues à des chutes de hauteur ont été réalisées, dont une faisant suite à un décès, et 40 décisions d’arrêt temporaire des travaux pour risque de chute de hauteur ont été notifiées. À l’origine des accidents, l’inspection du travail constate fréquemment une absence ou une défaillance dans la coordination d’activité et dans la mise en commun des moyens de protection collective. C’est pourquoi elle priorisera cette année le contrôle des déclarations préalables de chantier ainsi que la mise en commun des installations.

Chute de hauteur

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ