La machine Bolex au Téléphérique de Veyrier-du-lac

La machine Bolex au Téléphérique de Veyrier-du-lac
Notez cet article !

La cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain accueille une exposition consacrée aux appareils de cinéma de la célèbre marque suisse.

La précision mécanique est l’un des principes fondateurs des appareils de cinéma amateur Bolex. La marque est au coeur d’une exposition inédite explorant l’histoire de ces machines et des pratiques. Fondée en 1814 à Sainte-Croix, dans le Jura suisse, berceau de la mécanique de précision, la maison Paillard est à l’origine un modeste comptoir d’assemblage de montres. La petite entreprise familiale se tourne rapidement vers la fabrication de boîtes à musique, phonographes, gramophones et de machines à écrire. Au début de années 1930, elle rachète à l’inventeur Jacques Bogopolsky les droits de sa caméra qui devient la Bolex H16.

Diversifier l’offre

La portabilité de la caméra est un enjeu important du processus de démocratisation du cinéma amateur. Malgré le succès de la H16 auprès des semi-professionnels en raison de sa technicité , Paillard doit diversifier son offre pour séduire le cinéaste occasionnel, peu enclin à l’idée de transporter une caméra de 3,5 kg. Dès 1942, il lance une caméra de poche, la Bolex L8. Cette caméra 8 mm à lentille unique qui pèse moins de 700 grammes présente l’avantage de pouvoir se glisser facilement dans un sac à main. Quant à la Bolex 150, son objectif est de simplifier l’utilisation de la machine afin d’en démocratiser l’usage.

Un projet de recherche

L’exposition présentée jusqu’au 27 octobre au Téléphérique de Veyrier-du-Lac est conçue par une équipe de chercheurs de l’Université de Lausanne. Elle est issue d’un projet de recherche dirigé par Benoît Turquet, « histoire des machines et archéologie des pratiques : Bolex et le cinéma amateur suisse ». Elle s’appuie aussi sur les collections de films amateurs de diverses cinémathèques dont celle des Pays de Savoie et de l’Ain.

Mémoire audiovisuelle

Installée dans l’ancienne gare de départ du téléphérique de Veyrier-de-Lac, l’association collecte, conserve et valorise la mémoire contenue dans les films amateurs et films de famille. Les 8000 bobines représentant 500 déposants qu’elle archive et gère témoigne de l’histoire socioculturelle des Pays de Savoie et de l’Ain.

Exposition à voir jusqu’au 27 octobre. Visite libre et gratuite les mercredis après-midi de 14 h 30 à 17 h,  visite commentée et gratuite le 1er mardi de chaque mois mois à 14 h 30.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Événementiel : Like That fusionne avec Sportair

Événementiel : Like That fusionne avec Sportair

Like That, l’agence annécienne créatrice du High Five Festival, vient d’être rachetée par Eurovet, organisateur de salons professionnels et propriétaire de Sportair. Pour Gaylord Pedretti, « il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas ». Le...

Autoroute : vers une transformation du noeud de Chambéry

Autoroute : vers une transformation du noeud de Chambéry

Ouverte le 27 juin, l’enquête publique pour la reconfiguration de la gare de péage de Chambéry, sera close le 10 août. Un chantier de 68 millions d’euros. Le noeud autoroutier de Chambéry assure la connexion entre trois axes structurants : l’A41 qui dessert le sillon...

Cern : cinq ans de travaux pour améliorer le LHC

Cern : cinq ans de travaux pour améliorer le LHC

Un vaste chantier vient de commencer pour augmenter les capacités du grand collisionneur de hadrons. Le grand collisionneur de hadrons (LHC) de l'organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) fait l'objet, depuis le mois d'avril, de travaux visant à...

La Banque de France se prend au jeu

La Banque de France se prend au jeu

Pour sensibiliser les dirigeants à la gestion financière, l’établissement a imaginé un jeu. Expérimenté en Haute-Savoie, il a fait l’unanimité. « C’est super ce jeu ! Ca ressemble vraiment à la vie de l’entreprise. A un détail près, quand même : là, le banquier dit...

Singer Park : un centre d’affaires haut de gamme

Singer Park : un centre d’affaires haut de gamme

Le groupe Singer propose un concept hors du commun avec un centre d’affaires rassemblant différents acteurs du Nord-Isère. Le site installé sur la zone de la Maladière est aux portes d’un fort potentiel économique. Le cadre est élégant. D’un coup d’œil, vous avez...

L’usine du futur selon Orapi

L’usine du futur selon Orapi

Le fabricant de produits d’hygiène et de maintenance a équipé son site de Saint-Vulbas vers une digitalisation à 100 %. Après deux ans de travaux et un investissement de 8 millions d’euros, Orapi, fabricant de produits d’hygiène et de maintenance, ouvrait à la presse, mardi 10 juillet, les portes de son usine 4.0 de Saint-Vulbas. « De la fabrication […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d’aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.