Mécabourg en quête de marchés

par | 21 Mar 2013

Réuni en assemblée générale le 14 février, le groupement Mécabourg a réaffirmé sa volonté de trouver de nouveaux marchés par l’action commerciale. «La crise de 2008 n’a toujours pas été compensée. L’activité reste inférieure de 15 % à ce qu’elle était auparavant», explique Alain Bertholon, président du groupement. Il s’agit donc de retrouver ces 15 %. Et l’une des solutions, c’est la création d’Ain Gil, une société qui rassemble une dizaine d’entreprises pour pouvoir prendre des marchés plus importants. En quelques semaines d’existences, celle-ci a déjà permis d’obtenir deux commandes fermes et sans doute, bientôt, une troisième. Aussi, le concept est appelé à être décliné sur les cinq prochaines années.

Une autre solution est de se rapprocher de secteurs d’activités identifiés comme porteurs. Mécabourg est donc entré en relation avec Alimentec dans l’objectif de structurer une offre de sous-traitance pour la filière agroalimentaire.

Du côté de l’innovation, un parcours de formation est mis en place, en partenariat avec le pôle Viaméca et la CCI de l’Ain. Enfin, toujours confronté à des difficultés de recrutement, le groupement entend intensifier ses relations avec l’Inspection d’Académie. …

0 commentaires

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité