Le club hydrogène de Mont-Blanc Industries, créé en septembre 2019, veut être présent sur les projets éligibles au fonds de soutien de la filière automobile, doté de 150 M€ pour 2020. Le club a pour objectif de fédérer les industriels du territoire afin de trouver des projets innovants et de positionner les compétences du réseau sur le marché de l’hydrogène, en s’articulant aux programmes régionaux, nationaux et européens. Il a élu à sa présidence Alain Auffret, directeur technique du groupe Pracartis et de sa filiale Precise France, présente sur le secteur de l’hydrogène (fourniture de turbocompresseurs) depuis plus de dix ans. Le club est parrainé par le groupe Stäubli, un autre acteur local présent sur le secteur.

« L’hydrogène est probablement l’énergie de demain, estime Alain Auffret. L’idée du club est de créer, à partir d’une initiative territoriale, un réseau d’échanges entre industriels et universitaires afin de développer nos propres systèmes, de les financer, et d’adapter la production de nos usines. Toute la filière hydrogène est à créer, un grand chantier est en train de commencer ! »