L’économie atypique du Pays de Gex

L’économie atypique du Pays de Gex
L’économie atypique du Pays de Gex
Notez cet article !

À la différence du reste de l’Ain, ou même des pays de Savoie, les espaces gessiens sont plus tournés vers le commerce que l’industrie. Explications et perspectives.

L’Ain, comme chacun le sait, est le premier département industriel de France. Une industrie également largement développée en Savoie et Haute-Savoie, y compris dans les espaces transfrontaliers. Le Pays de Gex, plus tourné vers le commerce et les services, fait exception. En fin connaisseur du territoire, Étienne Blanc, maire de Divonne-les-Bains, vice-président du conseil régional et ancien député de la circonscription, explique cette situation par des motifs historiques et géographiques. « Si la vallée de l’Arve est associée au décolletage, c’est grâce à la présence de l’énergie hydroélectrique qui permettait le travail du métal. La Plastics Vallée, elle, a développé son savoir-faire sur le travail de la corne. Le pays de Gex, lui, était avant tout un territoire agricole — parce qu’il fallait nourrir Genève — et artisanal, retrace-t-il. Mais, nous n’avons pas d’histoire industrielle ou très peu. » Et l’élu d’expliquer le développement commercial du territoire, au cours du XXe siècle — comme celui de l’immobilier — par l’appréciation du franc suisse sur le franc français. « La distribution s’est développée car cette différence monétaire permettait aux Suisses de faire des achats dans de très bonnes conditions. Les grandes surfaces du territoire fonctionnent très bien, avec un chiffre d’affaires significatif, grâce à une clientèle genevoise et vaudoise importante. » Aussi, le développement commercial se poursuit aujourd’hui, avec de nombreux projets et restructurations sur Ferney-Voltaire, Saint-Genis-Pouilly, Gex et Divonne.

Cette situation ne manque d’ailleurs pas d’inquiéter les commerçants. « Les nombreuses constructions et extensions annoncées nous font craindre de la casse, y compris au sein des différents centres commerciaux, note Christian Sbizzera, président de l’union commerciale et artisanale Vivez Voltaire. Il faudrait accompagner ce mouvement d’opérations de requalification des centres-villes, les adapter en termes d’accès, de stationnement et d’horaires. » Et celui-ci d’appeler de ses vœux, le développement d’autres secteurs d’activité.

Atouts

Cela tombe bien, le schéma de développement économique défini par la communauté de communes du Pays de Gex (CCPG) entend favoriser l’innovation, la création d’entreprises et la formation. « C’est vrai que l’économie du pays de Gex est très différente des autres territoires, reconnaît Jean-Claude Charlier, vice-président de la CCPG en charge du développement économique. Nous avons tout de même 3 500 entreprises qui emploient 20 000 salariés, plus 25 000 travailleurs frontaliers, soit 45 000 actifs. Et nous avons nos atouts, comme le Cern, plus grand centre de recherche du monde, un aéroport international et, à Genève, le quartier des grandes organisations internationales qui sont demandeuses de services — par exemple pour l’organisation de conférences et de séminaires — et nous donnent une carte à jouer. »

Schéma de développement

Le volet innovation passe par la création de l’incubateur Innogex, associé aux technologies issues du Cern. En deux ans, celui-ci a permis l’implantation d’une demi-douzaine d’entreprises, axées sur le numérique ou la santé. Un autre incubateur accueille, lui, des start-up plus classiques. « Concernant le deuxième axe, nous allons construire, sur le Technoparc de Saint-Genis-Pouilly, un pôle de l’entrepreneuriat, guichet unique pour tous les services à la création, poursuit Jean-Claude Charlier. Il regroupera tout le pôle économique de la CCPG et l’Agence de développement économique, sous une appellation unique, ainsi que la plateforme d’initiative locale. » Pour la formation, enfin, la CCPG s’appuie sur le projet de la cité des Savoirs, qui sera le premier bâtiment construit — à l’horizon 2019 — sur la future ZAC Ferney Genève Innovation. Cette cité réunira tout le microcosme lié à la formation, directe ou indirecte. Déjà, à la rentrée 2018, deux organismes de formation initiale et continue sur le numérique, IT Akademy et Digital Campus, seront accueillis, dans un premier temps, sur le Technoparc de Saint-Genis.


Thermalisme

La station thermale de Divonne-les-Bains vient d’obtenir une nouvelle indication, la rhumatologie, ce qui se traduit par une augmentation très significative de sa fréquentation.


Par Sébastien Jacquart

Photo : La future Cité des Savoirs est l’un des piliers du schéma de développement défini par la communauté de communes du Pays de Gex. Elle est la pierre angulaire du volet formation.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Plasturgie : les industriels dans le train de l’innovation

Plasturgie : les industriels dans le train de l’innovation

Allizé Plasturgie et Plastipolis se sont retrouvés au commissariat à l’énergie atomique de Grenoble (CEA). Un événement placé sous le signe de l’innovation. Plastic’Aura Events aura été un succès. Près de 150 personnes se sont déplacées au Commissariat à l’énergie...

Quinson-Fonlupt se modernise

Quinson-Fonlupt se modernise

Archivage électronique, ERP, nouveaux équipements, nouvelle offre… L'entreprise familiale de 140 ans se refait une jeunesse. Spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets à Saint-Denis-lès-Bourg, Quinson-Fonlupt annonce pour la rentrée, le lancement...

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

Le Fumet des Dombes déjà trentenaire

L’entreprise familiale s’attache à valoriser la carpe des étangs depuis 1988. « Nous n’avons pas vu passer ces trentes années! Elles ont été riches et denses, sourit Chantal Rolland, directrice générale de l’entreprise Le Fumet des Dombes. Dès le départ, notre...

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Glaces des Alpes vise l’excellence du goût

Le maitre artisan glacier annécien élabore glaces et sorbets de qualité pour les restaurateurs et glaciers de France. Avec 200 parfums au catalogue, Glaces des Alpes met l’eau à la bouche. La société d’Allonzier-la-Caille, créée il y a trente ans par deux amis...

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

L’abbaye d’Aulps s’ouvre à la réalité augmentée

Le site cistercien du Haut-Chablais propose depuis mi-juillet des visites en réalité augmentée, smartphone en main ou, encore plus immersif, casque sur les yeux. C’est une première pour un site touristique en Pays de Savoie : l’abbaye d’Aulps propose une visite en...

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

Saint-Genix : le sein des saints de la brioche

La brioche fourrée de pralines, spécialité de Saint-Genix-sur-Guiers, connaît un succès légendaire. La légende raconte que Sainte-Agathe, martyre sicilienne du IIIe siècle eut les seins coupés parce qu’elle n’avait pas abjuré sa foi mais qu’ils repoussèrent...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.

Votre magazine ECO Nord Isère du 10 août 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 10 août 20184.3 (86.67%) 9 votes 100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°32-33 du 10 août 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com