Quand la mécanique se met au service de l’agroalimentaire

par | 10 Juin 2015

La volonté de Mécabourg et de Novalim de rapprocher les filières mécaniques et agroalimentaires s’est illustré, mardi 2 juin, via l’organisation d’un atelier robotique, au sein des locaux d’Innovtec Industrie. Ce fabricant de machines spéciales à Châtillon-sur-Chalaronne travaille pour l’agro-industrie, mais constate que le secteur intègre moins de robots que les autres. Accompagnée par le pôle de compétitivité Viaméca, soutenue par le Fonds unique interministériel (FUI), il est porteur du projet Clean Robot qui vise à développer, avec un budget de 2,6 millions d’euros, une plate-forme de nettoyage autonome pour les entrepôts frigorifiques de viande. Et il est également positionnée sur la recherche d’un système de dépouillage des moutons. Il s’agit cette fois de réduire les déchets en évitant de marquer les peaux.

Ces deux exemples sont déjà parlants. Mais, la démonstration ne s’est pas arrêtée là. Bureau d’études spécialisé en mécanique à Bourg-en-Bresse, Pro Concept a présenté une ligne robotisée, conçue pour répondre à des problématiques de TMS dans une fromagerie, et le fabricant de robots Stäubli ses gammes dédiées aux environnements humides ou aux hautes cadences. …

0 commentaires

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité