La révision de la charte du parc de Chartreuse à l’enquête publique

par | 9 Sep 2020

La procédure de révision de la charte du parc naturel régional de Chartreuse franchit une étape avec l’enquête publique prévue du 21 septembre au 25 octobre 2020 sur les 74 communes d’Isère et Savoie situées dans le périmètre d’étude.

Adopté le 27 février 2020 par le comité syndical, le projet de chartre 2020-2035 du parc naturel régional de Chartreuse entre dans la phase de l’enquête publique. Conduite sous maîtrise d’ouvrage de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la procédure vise à renouveler le classement et à élargir le périmètre à 74 communes au lieu de 60 actuellement (41 en Isère, 19 en Savoie).  L’extension concerne le Grésivaudan (Lumbin, La Fléchère, La Buissière, Sainte-Marie d’Alloix), le Pays Voironnais (Saint Nicolas de Macherin), le lac d’Aiguebelette (Aiguebelette, Ayn, Dullin, Lépin-le-Lac, Nances, Novalaise, Saint-Alban de Montbel, Marcieux et Gerbaix) et Grand Chambéry (Saint-Sulpice, Jacob-Bellecombette, Barberaz).

Dispositif

L’enquête publique se déroule du 21 septembre à 0h00 au 25 octobre 2020 à 23h59. Elle est confiée à une commission d’enquête composée de trois commissaires enquêteurs nommés par le président du tribunal administratif de Grenoble. A l’issue de la consultation, la commission rédigera d’une part, un rapport axé sur le déroulement de l’enquête et les observations du public, et d’autre part, des conclusions intégrant  son avis personnel et motivé. Suite à l’enquête publique et après un dernier avis interministériel, la balle sera dans le camp des départements, intercommunalités et communes concernés. Le Conseil régional approuvera ensuite la charte et déterminera la liste des communes pour lesquelles il demande le classement au regard des délibérations recueillies. La demande de classement pourra alors être transmise au préfet de région et enfin au ministre de l’Environnement.

Un territoire sous tensions

Créé en mai 1995 et renouvelé une première fois en avril 2008, le parc naturel régional de Chartreuse compte 50 000 habitants. Son territoire s’étend sur 76 700 ha, entre 200 et 2082 m d’altitude.  Façonné par des siècles d’occupation et d’organisation religieuse, le territoire bénéficie d’une grande valeur patrimoniale et d’une identité forte mais il connaît une forte pression liée à la proximité des zones urbaines de Grenoble, Chambéry et Voiron.

Crédit photo : JB Strobel, parc naturel régional de Chartreuse.

Découvrez également :

1 semaine pour 1 emploi : l’opération nord-iséroise maintenue à Villefontaine

Organisé du 1er au 9 octobre en région Auvergne-Rhône-Alpes, l'événement se donne pour objectif de répondre à la crise économique tout en s'adaptant aux risques sanitaires. En Isère, en combinant rendez-vous physiques et digitaux, ce ne sont pas moins de 16 événements...

Marie-Pierre Montoro-Sadoux à la tête de Chambéry-Grand Lac économie

Première adjointe au maire d’Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Pierre Montoro-Sadoux  succède à Xavier Dullin à la présidence de Chambéry- Grand Lac économie. Lancé en 2017, le syndicat mixte œuvre au développement économique du territoire....

Votations : un vent progressiste souffle sur Genève et la Confédération

Rejet de l’initiative dite « de limitation » de la libre circulation, adoption d’un salaire minimum et d’un véritable congé paternité, initiative en faveur d’une nouvelle mobilité… Les Suisses s’ouvrent franchement au progrès social. Les résultats des votations du...

Crise : vers un retour anticipé à la normale

Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France dans l’Ain, a fait le point sur les dernières prévisions, plus favorables en septembre qu’en juin.  « Par rapport aux différents scénarios envisagés, nos pré­visions de septembre compa­rées à celles de...

Sportivement, économiquement, la JL rebondit

Pas d’équipe sans leader, pas de leader sans équipe ! Les 4e rencontres du leadership de la JL bourg basket ont étudié sportivement le sujet, tout en lançant la saison. À la JL Bourg Basket, la saison 2019-2020 qui s’est achevée pré­maturément à la 25e journée avec le confinement, c’est l’histoire de la bouteille à […]