Plus qu’un rêve, c’est désormais une réalité. Mercredi 1er juillet les habitants étaient invités à venir nombreux à la journée “portes ouvertes” de ce nouvel équipement saint-cheffois.

Cette réalisation d’une superficie de 720 m2 comprend une salle de 90 m2 et une de 390 m2. La plus grande est équipée de loges, d’un local technique et d’un local traiteur. Elle est également dotée de gradins escamotables de 218 places assises. Les fauteuils sont de deux teintes de couleur rouge. Cette salle multifonctionnelle en cœur de bourg peut accueillir 250 personnes assises lors de l’organisation de repas (chaises et tables rondes sur place). Sa capacité d’accueil total est de 400 places.

À cela ajoutons un théâtre de verdure de 520 m2 qui fleurit aux abords du bâtiment. Une belle attention qui devrait répondre aux attentes des mariés et autres rassemblements festifs. Par ailleurs, un système de vidéosurveillance est installé en extérieur.

Un projet ambitieux

Dédiée au théâtre, à la musique, aux conférences, aux associations et aux mariages, cette salle de convivialité et de spectacle met un bémol aux ambitions de la commune. Elle ne pourra plus accueillir le comédien Serge Papagalli et sa troupe. En effet, celui-ci ne se déplace pas à moins de 500 spectateurs. Mais, qui sait ? Ne dit-on pas qu’il ne faut jamais dire jamais ? Et au vu de ses attaches familiales, par son épouse, à la commune de Saint-Chef, il se pourrait bien qu’il fasse une exception.

Le projet d’aménagement d’une salle de spectacle et de convivialité était dans les cartons de la municipalité depuis 2016. L’équipe emmenée par Noël Rolland, maire, s’étaient alors “exportés” sur la commune voisine de Vézeronce-Curtin pour une réunion de travail. L’objectif était de visiter la salle Diamantelle qui est un petit bijou en terme de réalisation et de fonctionnalité, ce qui a permis à la municipalité saint-cheffoise d’avancer dans sa réflexion.

Finalement, c’est fin 2018 que les travaux ont débuté sur le terrain communal situé en face du collège. Un chantier surveillé de très près par Frédéric Durieux, 1er adjoint délégué aux travaux.

Un quartier en pleine mutation

Le quartier des Môles a entamé une mutation, tant sécuritaire que paysagère, depuis plusieurs années. Après le collège, le gymnase, le local des services techniques, le Groupe scolaire Louis Seigner, la salle des Guilleraux et la réhabilitation de la Maison pour Tous, les aménagements ont fleuri de part et d’autres du secteur.

Opérationnelle à la rentrée, sous réserve de contraintes sanitaires, ce bel équipement qui a trouvé sa place sur le secteur des Môles s’élève à 2,1 M€HT. Il est financé à hauteur de 200.000€ par l’État, 170.000€ par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et 70000€ par le Département, soit un montant total de subventions de 440 000 €. Quant à la commune, elle a fait un emprunt de 700 000 €.


Par Carole Muet