Est-ce le début d’un feuilleton ? L’État de Genève va finalement octroyer un prêt de 16,8 millions de francs à la fondation indépendante qui organise le Salon de l’Auto, mais cette fois sans exiger une prise de contrôle par Palexpo, ni l’organisation d’une édition en 2021. Ces deux dispositions avaient provoqué le rejet, par la fondation, du prêt qu’elle avait pourtant sollicité. Prochain acte : les discussions autour de l’organisation d’une édition 2021, de plus en plus hypothétique, et sur l’évolution du format de la manifestation…