Scavi s’active dans un nouveau recrutement

par | 23 Nov 2021

Après la mise en place d’une formation sur mesure (Cared), avec l’aide d’une myriade d’acteurs, l’entreprise Scavi va recruter douze opérateurs et ne compte pas s’arrêter là.

Les métiers de Scavi dans l’assainissement sont méconnus et source d’a priori. « Les gens pensent immédiatement débouchage de canalisation et pompage de fosse septique, alors que le savoir-faire, beaucoup plus large, englobe la dépollution, le traitement et l’élimination des déchets, la capacité à fournir des solutions rapides aux industriels pour que leur production ne soit pas interrompue… », énumère Maéva Romanello, responsable ressources humaines (RRH).

Une mauvaise image préjudiciable, d’autant plus qu’il n’existe pas de formation correspondante à l’école (de gros opérateurs comme Veolia ont d’ailleurs développé leur propre centre de formation). La conséquence évidente est une tension extrême dans le recrutement, encore renforcée depuis la Covid.

Expérimentation forcée

La société a essayé le recrutement sans CV de gens non formés, puisque seul le savoir-être du candidat était en jeu. Le savoir-faire, lui, était inculqué en interne durant un an au sein du programme Vision Pro mis en place avec le cabinet de conseil 6e Sens RH, spécialisé en recrutement, coaching et formation à Chambéry. Le résultat a été mitigé, Scavi enregistrant peu d’entrants pour cette année d’apprentissage sur le terrain. Les équipes de l’entreprise ont fini par pâtir du manque de main d’oeuvre et le développement dans son ensemble a été fortement freiné par ces embauches en berne.

6e Sens RH a alors conseillé l’activation du dispositif régional de formation nommé Cared en Auvergne-Rhône-Alpes (contrat d’aide et de retour à l’emploi durable) et sollicité la mobilisation de nombreux acteurs, afin de proposer une formation sur mesure, adaptée aux besoins de Scavi et rendant les inscrits opérationnels avant leur embauche. La collaboration avec l’association de formation mosellane JPK, spécialiste du pompage haute pression, qui mène déjà ce genre d’expérimentation en Alsace- Lorraine, se révèle essentielle, ainsi qu’avec l’organisation paritaire Opco EP.

Pôle emploi sélectionne en amont des candidats par des exercices de simulation (méthode MRS), en vérifiant qu’ils détiennent les capacités requises. La Région Aura va financer l’opération de plusieurs dizaines de milliers d’euros à 80 % (vote à l’Assemblée le 26 novembre prochain) contre 20 % pour Scavi. 6e Sens RH joue le rôle de coordinateur et valide, en deuxième ligne, les compétences comportementales des candidats.

« Dès que ceux-ci obtiennent la note requise, nous les voyons en entretien pour leur ouvrir les portes de la formation à Cognin (73) », précise Maéva Romanello. Chaque stagiaire est rémunéré et aidé à se loger durant cet apprentissage intense de « 385 heures passées en petits groupes avec un formateur et en utilisant le matériel technique requis (milieux industriels, chimiques, pétrochimiques…), 105 heures de stage en entreprise », détaille Frédéric Caudan, consultant associé de 6e Sens RH.

« Par la suite, une fois embauché, l’opérateur sera rémunéré entre 1 700 et 2 200 euros selon les heures supplémentaires et d’astreinte », explique la RRH qui entend bien pousser l’expérience plus loin, aspirant à obtenir « l’inscription au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) du ministère du Travail ».

Scavi en chiffres

  • 80 collaborateurs
  • 9,6 millions d’euros de CA
  • 5 sites (Annecy, Albertville, Grenoble, Romans-sur-Isère, Châteauneuf-sur-Isère)
  • 12 personnes recrutées dans le cadre du Cared

Julien Tarby

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 26 novembre 2021

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°47 du 26 novembre 2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Le marché de l’hôtellerie reste dynamique

Le cabinet d'audit KPMG dresse un bilan de l’hôtellerie en 2020, frappée par la crise, et nous livre ses perspectives à la montagne. Sans surprise, la crise sanitaire et économique liée à la Covid a fortement impacté le tourisme en France (qui représente 10 %...

LIRE LA SUITE

Une nouvelle résidence pour les champions de ski

Le Comité de ski de Savoie a inauguré un lieu d’hébergement flambant neuf dédié à ses athlètes, attenant à son siège à Albertville. La nouvelle Résidence des champions s’inscrit dans le développement du quartier olympique, à Albertville. « Notre volonté est de...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest