SGL Carbon réduit ses émissions polluantes

par | 4 Nov 2020

Les résultats environnementaux 2019 et perspectives 2020 présentés par SGL Carbon lors de la session annuelle de la commission locale d’information et de suivi montrent une nette amélioration de la situation.

SGL Carbon a présenté aux associations de défense de l’environnement son bilan 2019 en matière de réduction de la pollution. « Ces résultats montrent que nous continuons d’améliorer nos performances environnementales année après année mais aussi que nous restons un faible contributeur à la pollution globale au sein de la Communauté de communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB) », souligne Pierre Praicheux, le directeur du site Passy, lors de la session annuelle de la commission locale d’information et de suivi (Clis) qui s’est tenue à Bonneville.

Des émissions en baisse

L’année 2019 est la première qui permet d’évaluer sur une année pleine l’efficacité des systèmes de traitement de fumées installés durant l’été 2018.  Entre 2017 et 2019, les émissions canalisées ont baissé entre 17% et 80% selon les composants : – 80% les poussières, – 99% pour le fluorure d’hydrogène, – 58% pour le dioxyde de soufre, – 29% pour les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), -17% pour le dioxyde d’azote. L’industriel précise que pour l’ensemble des polluants, il reste « en deçà des valeurs limites d’émission (VLE) autorisées, et parfois même très largement en dessous ».

Un faible contributeur à la pollution du territoire

Selon les données disponibles les plus récentes publiées par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, SGL Carbon émet 7% des poussières soit deux fois moins que les autres industries tandis que la part du secteur résidentiel est estimée à 62%. Pour les benzopyrènes, sa part est de 11% contre 80% pour le résidentiel. Cité en exemple dans un rapport de juillet 2020 de la Cour des Comptes consacré aux politiques de lutte contre la pollution de l’air, le groupe industriel souligne l’importance des investissements qu’il a réalisés au cours des dernières années, avec l’aide de l’État, pour mettre en œuvre les meilleures technologies disponibles en matière de réduction des émissions polluantes.

Une gestion améliorée des eaux

Depuis 2005, près de 16 millions d’euros ont été investis sur le site de Passy dont près de 6 millions d’euros ces trois dernières années pour réduire son empreinte environnementale. Outre les rejets atmosphériques, l’accent a été mis sur la gestion de l’eau. Entre 2017 et 2019, les polluants présents dans les rejets aqueux ont diminué entre 56% et 100%. Les travaux conduits l’année dernière ont par ailleurs permis de diminuer de plus de 30% les  consommations d’eau du site. « D’ici 2022, un investissement de 1 million d’euros est de nouveau prévu pour réaliser un bassin de confinement des eaux incendie, traiter les eaux usées, remettre en état et redimensionner le bassin de décantation », précise Sylvain Collet, responsable hygiène, sécurité, environnement (HSE) du site.  

Surveillance continue

SGL Carbon qui poursuit son programme de surveillance environnementale emploie 180 salariés sur son site de Passy. Avec un chiffre d’affaires 2019 de 65 millions d’euros, il est l’un des leaders mondiaux de la fabrication de produits à base de carbone et de graphite de synthèse de haute qualité. Exportée à 85%, sa production trouve des applications dans l’industrie des semi-conducteurs, des puces informatiques, des LED, de la filière nucléaire, ou encore des panneaux solaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest