Soldes : le petit commerce face aux géants du web

par | 19 Jan 2017

Les soldes d’hiver ont démarré le 11 janvier. Une période qui profite toujours davantage au e-commerce. BrandAlley, un des leaders français de la mode sur internet, anticipait une croissance de 20 % par rapport à 2016, rien que sur la première journée. Face à cette offensive du web, le petit commerce tente de jouer avec les mêmes armes. Ainsi, Amblamex, groupement des unions commerciales d’Ambérieu, Lagnieu et Méximieux, a mis en place, voici trois ans, Monpanierfuté.fr. Un outil qui fonctionne bien, au quotidien, mais qui n’enregistre pas de surcroît d’activité pour les soldes. «Le gros des commandes sur le site concerne l’alimentaire. Certes, celui-ci réunit autant des commerçants de l’alimentaire que du non alimentaire, mais sur cette dernière offre, les gens préfèrent se rendre en boutique que commander en ligne», constate sans le regretter Jocelyne Maulet, gérante de RougeGorge Lingerie à Ambérieu-en-Bugey et trésorière adjointe d’Amblamex. En effet, c’est bien la vocation de Monpanierfuté que d’inciter la clientèle à se rendre dans les magasins. Plus que le site, jeux concours et chèques cadeaux sont les armes d’Amblamex face à la concurrence du web. …

0 commentaires

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité