Sport et entreprise : Les ingrédients d’Éric Barone et Marc Amerigo

par | 5 Nov 2015

Le sportif de l’extrême et l’ingénieur ont trouvé une recette commune à leurs deux univers : une vision, du lien et de l’engagement.

Que peuvent avoir en commun la performance sportive et l’entrepreunariat ? Pour Éric Barone, sportif de l’extrême, détenteur de plusieurs records de vitesse à VTT, et Marc Amerigo, créateur d’Enginova, entreprise d’ingénierie des solutions appliquées en milieu complexe, on retrouve dans l’un et l’autre cas, trois ingrédients : la vision, les hommes et l’engagement.
Les deux hommes se connaissent depuis 1997 et travaillent ensemble depuis 2012. À chacun des exploits du sportif, c’est Enginova qui conçoit le vélo et manage les équipes. Ils donnaient ensemble une conférence, vendredi 30 octobre, en clôture du triathlon des entrepreneurs organisé par la plateforme Initiative Bellegarde-Pays de Gex (lire notre encadré).

Stratégie

«La vision doit être claire et partagée, les hommes entretenir des liens forts, l’engagement être important à chaque étape du projet», poursuit Marc Amerigo. «La vision doit avoir du sens. Mais, ce qui compte, c’est le chemin pour y parvenir, les rencontres», ajoute Éric Baronne. «Ce chemin, il faut le construire. Il compte de nombreux trous à combler au lancement d’un projet. Nous sommes là dans la stratégie», complète son binôme dans un jeu de ping-pong qui durera toute la conférence.
Pour établir un nouveau record de vitesse sur neige, le 28 mars 2015, il a été nécessaire d’obtenir l’adhésion des sponsors comme de l’équipe. Un coup de crampon à glace dans un pneu à quelques minutes de s’élancer sur la piste et une journée entière est perdue. La faute à une nouvelle recrue ? Plutôt à sa mauvaise intégration. «On a tous les mêmes travers dans l’entreprise. On s’imagine qu’un nouveau est opérationnel en quelques semaines, alors qu’il faut un vrai accompagnement, un tutorat pour l’élever au niveau des autres. On tue des entreprises, comme cela, assène Marc Amerigo. De même, il ne suffit pas d’un leader charismatique pour atteindre le succès. Il faut du lien, un objectif commun qui permette aux équipes de faire fi des difficultés et d’avancer.»

Challenge

Reste l’engagement. Pour Éric Barone, il se joue dans les derniers mètres. Pour le manager, il relève davantage d’un challenge quasi permanent des équipes. «Les ingénieurs ont tendance à rester dans leur zone de confort. Mais, si nous voulons battre des records, il faut les mettre au défi, commente Marc Amerigo. Je dois être à l’écoute, y compris des remarques les plus désagréables, pour repérer ce qui fonctionne bien ou moins bien.»
Le challenge n’est toutefois pas incessant. «Au moment de damer la piste, il vaut mieux que chacun soit dans sa zone de confort, souligne Éric Barone. Un vélo de vitesse ne tolère pas la moindre bosse.» Et les deux hommes s’accordent à dire qu’il est important de savoir lâcher du lest.

 

Initiative Bellegarde-Pays de Gex met les entreprises au défi

Une trentaine d’entreprises participaient le 30 octobre, au triathlon organisé par Initiative Bellegarde-Pays de Gex, pour la première fois, dans l’objectif d’offrir aux entrepreneurs, l’occasion d’échanger dans un autre contexte. Séries de pompes, parcours avec sac à dos, tirs au basket ou au handball… Les épreuves se voulaient avant tout bon enfant. «Ce n’était pas vraiment une compétition, mais les participants se sont pris au jeu. On a vu des chutes, des gens ramper… Personne ne s’est blessé, mais on a assisté à de véritables exploits personnels», commente le président de la plateforme, Jacques Auger.

0 commentaires

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité