L’hiver est là ! Les réservations repartent à la hausse pour les vacances de février, et explosent au printemps.

FREQUENTATION. En préambule du salon Grand Ski, organisé à Chambéry les 16 et 17 janvier, Atout France et Savoie Mont Blanc tourisme ont fait un point sur les premières tendances de l’hiver 2016-2017.

«Arrêtons d’annoncer la fin du ski. L’activité des sports d’hiver, même si elle est comme l’agriculture dépendante de la météo, se porte plutôt bien. Nous avons réalisé l’an dernier la 2e meilleure saison d’hiver dans l’histoire de nos départements savoyards», a tenu à souligner Vincent Rolland, co-président de Savoie Mont Blanc tourisme, lors de de la conférence de presse.

Descente en chute libre à Noël… mais net rebond en février

L’hiver tardant à poindre le bout de son nez dans les stations de Savoie Mont Blanc, le taux de remplissage à Noël chute de 18 points par rapport à un an plus tôt. Les raisons invoquées : le calendrier scolaire défavorable (réveillon et Jour de l’an sont tombés un samedi) et le manque de neige récurrent sur le début de saison. Fort heureusement, « les chutes de neiges enregistrées début janvier et la production de neige de culture permettent d’envisager la saison avec un certain optimisme », se réjouit l’édile. Les taux de réservation l’attestent. « Ils sont nettement supérieurs sur les vacances de février, en stabilité sur le mois de mars et en net rebond sur les vacances de printemps», détaille Vincent Rolland, qui s’est engagé (sauf catastrophe climatique) « à ce que l’hiver ne soit pas si mauvais que cela ». Et l’élu d’ajouter, mi-sourire «Comme le dit si bien l’adage savoyard, c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses».

L’opportunité pour Vincent Rolland de rappeler dans les grandes lignes les missions de Savoie Mont Blanc tourisme.

« Nous continuons à être offensifs et prévoyons aussi des actions nouvelles vers la Chine pour permettre aux Chinois de venir skier ici » , a -t-il précisé.

Offensifs aussi sur le marché du digital. Dans ce domaine, la structure de promotion est l’ une des plus dynamique avec 600 000 fans sur Facebook. Reste à Savoie Mont Blanc tourisme à être toujours plus présente sur les réseaux sociaux. Concernant les missions à mener en faveur des stations, «le travail doit se faire en commun… car l’union fait la force. Sans doute faudra-t-il engager des actions sur les vacances de Noël qui sont en baisse», termine le co-président.

Un bilan contrasté selon les massifs

A l’échelle de la montagne française, le bilan neige est contrarié et contrasté. Pour Charles Ginésy, président de l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM), « les situations sont très diverses selon les stations, d’où la difficulté à donner des chiffres ». A contrario de Savoie Mont Blanc, les Alpes du Sud « ont croulé sous la neige » pendant les vacances de Noël. Valberg enregistrait + 25 %… mais -15 % aux Arcs.

Et le maire de se montrer optimiste : « La neige arrive à point nommé et permet d’espérer. Sur l’ensemble des massifs français, les perspectives de remplissage pour février sont en moyenne de 70 %, soit une hausse de 10 % liée à l’effet rebond de la neige. Quant au printemps du ski, le succès est au rendez-vous avec + 66 % d’augmentation ».

Pour en savoir plus sur le salon Grand Ski, lire Eco Savoie Mont Blanc du 27 janvier.

 

Courchevel ©David André – Office de tourisme de Courchevel