Sueur froide

par | 16 décembre 2011

Décidément, s’il y a une chose que nos hommes politiques savent toujours faire, c’est bien nous faire peur.

Ainsi, si nous ne suivons pas leurs conseils (ce qui serait une grave erreur…), nous risquons – selon les jours et toutes tendances confondues – de nous faire égorger au coin de la rue par une bande de jeunes sauvages, de mourir dans d’atroces souffrances d’avoir trop bu, trop mangé, trop ri, trop aimé…, de n’offrir à nos enfants qu’un monde post-apocalyptique privé de toute ressource naturelle, de ne plus avoir de travail demain, d’être envahi par la Chine, d’être obligé de nous convertir à l’Islam, d’être victime du grand capitalisme…

Et ce qui nous fait le plus trembler actuellement, c’est la perte de notre triple A national relative à l’aggravation de notre dette publique. Ainsi, alors qu’il y a quelques semaines encore, la plupart de nos concitoyens ignorait tout du fonctionnement de ce système de notation, voici qu’aujourd’hui un sondage nous révèle que 54% d’ entre nous sont inquiets du risque d’abaissement de la note française. La communication mise en place par l’Elysée – et largement relayée par les médias – pour nous faire prendre conscience de la nécessité d’une politique d’austérité, a pleinement fonctionné.

Mais est-ce justifié ? Les agences de notations appliquent aux Etats des indicateurs de solvabilité qui déterminent les conditions d’emprunt de chacun d’eux sur les marchés financiers. Actuellement la France emprunte autour de 3,7% (OAT 10 ans), soit un point environ au dessus de l’Allemagne. La dégradation envisagée par l’Agence Standard & Poor’s, plus importante pour nous que pour nos voisins, pourrait accentuer encore l’écart, avec un double impact : renforcer l’avantage concurrentiel des Allemands, et augmenter encore le montant de nos remboursements d’emprunts (déjà proche de 50 milliards par an).

La situation est effectivement préoccupante. Il suffirait pourtant de changer le discours et de quelques décisions déterminantes pour que la peur se transforme en courage.

0 commentaires

Découvrez également :

Électricité : du solaire solidaire en Cœur de Savoie

L’astre solaire était au rendez-vous pour l’inauguration d’une centrale photovoltaïque d’un genre nouveau, à L’Atelier des quais, à la gare de Saint-Pierre-d’Albigny, le 9 juillet dernier. Coeur de Savoie ouvre ainsi une ère de solidarité énergétique. La centrale...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 19 juillet 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°29 du 19 juillet 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Bois : le Haut-Savoyard Alsos repris par G2C New Co

En redressement judiciaire, les sociétés haut-savoyardes Alsos, Entreprise André Roux et Élan sont reprises, à la barre du tribunal, par le groupe G2C, qui diversifie ainsi ses marchés et accélère sa croissance. Le tribunal de commerce a entériné, le...

LIRE LA SUITE

Publicité