Suicide professionnel

par | 20 Mar 2013

Chassées par d’autres actualités, d’autres difficultés, on en avait presque oublié la tragédie des suicidés du travail. On en avait pourtant beaucoup parlé en 2010. Et puis plus rien, comme si les problèmes s’étaient réglés depuis, que les tensions s’étaient apaisées, et que les salariés étaient dorénavant tous heureux dans leur entreprise… Mais voilà que la mort envahit de nouveau les bureaux, via plusieurs employés de la Poste, représentant des échelons hiérarchiques divers, qui ont tous décidé de mettre fin à leur jour depuis février dernier. Autre exemple : un agent de France Télécom s’est récemment immolé par le feu après avoir été mis à pied.

Le point commun entre toutes ces personnes est, semble-t-il, d’avoir souffert de mal-être au travail, comme le dénonce une des dernières victimes dans une lettre écrite avant sa tentative de suicide sur son lieu de travail (celui-ci a finalement été sauvé par un collègue) : « c’est la seule réponse qui me reste à l’absence de dialogue que je subis depuis si longtemps […]. Placardisé, ignoré, dénigré depuis des années [au sein d’une entreprise] déshumanisée ».

Il apparait d’ailleurs que le phénomène de plus en plus répandu de burn-out, qui conduit à des tendances dépressives, touche généralement des personnes très impliquées dans leur travail, cadres et assimilés, qui subissent à un moment donné, un sentiment d’abandon ou d’injustice. Alors qu’elles se sentaient utiles pour leur entreprise et qu’elles en éprouvaient une immense satisfaction, elles se voient un jour écartées et déresponsabilisées. Tout cela pour une mauvaise compréhension ou une absence d’écoute.

Le management peut se faire par la peur ou par la motivation. La première méthode conduit a une double erreur : professionnelle – en se privant des capacités d’un salarié motivé – et humaine – en conduisant parfois une personne à commettre un acte irréparable. La seconde conduit à la synergie et à la réussite. Que choisissez-vous

0 commentaires

Découvrez également :

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Énergie : le réseau électrique de l’Ain amélioré

Afin de restructurer l’alimentation du réseau électrique au nord-ouest de l’Ain, Enedis réalise un forage horizontal sous la Saône. Le contrat de concession signé fin 2019 entre le SIEA (Syndicat Intercommunal d’Énergie et de e-communication de l’Ain) et...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS