TGV : le bras de fer continue

par | 11 octobre 2011

Les nouveaux horaires de la ligne TGV Paris/Bourg/Genève exaspèrent la sphère politique et économique.
Tout a commencé en catimini cet été. Le président du conseil général, Rachel Mazuir, apprend subrepticement qu’un premier train reliant Bourg à Paris – celui de 8h14 – a été supprimé le 2 juillet. «  Avant les vacances estivales, les usagers burgiens profitaient encore de trois dessertes matinales, dont les deux premières répondaient aux attentes des professionnels, écrit-il à la présidente de la Sncf. Depuis, seul le train de 7h10 existe: les réservations sont prises d’assaut. Maintenant, on nous annonce que le seul train matinal partira de Bourg à 7h57. » Ce qui veut dire une arrivée à Paris à plus de 10h du matin. Or, cela induira « une grande difficulté pour les entreprises de l’Ain à avoir une journée de travail complète à Paris, d’autant plus qu’un complément d’acheminement est nécessaire une fois sur place », selon la chambre de commerce, elle aussi montée au créneau par le biais d’une motion votée lors de son assemblée générale du 26 septembre.
Elle indique également « le risque que les entreprises du département soient forcées de prendre le TGV dans d’autres villes, à Mâcon ou à Lyon ». Ceci, alors que Bourg se dote d’un outil multimodal, pour lequel « les collectivités territoriales ont investi 65% dans ce projet », souligne Rachel Mazuir. Jean-François Debat, maire de Bourg, dénonce quant à lui « des nouveaux horaires 2012 qui marquent un recul pour les usagers et le département ». Il rappelle qu’il n’y a « plus de retour possible de Paris en milieu de journée, aucune amélioration le week-end. L’explication technique (la mise en place du TGV Rhin-Rhône, NDLR) ne suffit pas: l’Etat et ses établissements publics privilégient clairement la desserte des plus grandes villes ». La position de Bourg et du département, « à la croisée des chemins » sont, pourtant, partie intégrante de son attractivité.

0 commentaires

Découvrez également :

Peut-on télétravailler depuis son lieu de vacances ?

Depuis plusieurs années, le télétravail a explosé. De nombreuses entreprises l’ont aujourd’hui durablement adopté et, cet été, le gouvernement incite à y recourir pendant la période des Jeux olympiques et paralympiques dans les bassins d’emplois accueillant des...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 juillet 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°28 du 12 juillet 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité