Le tunnel du Chat fermé pour cause de travaux

Après le creusement de la galerie de sécurité, les travaux débutent dans le tunnel du Chat, fermé à la circulation entre le 18 avril et novembre prochain.

La mise en conformité du tunnel du Chat est l’un des derniers gros chantiers conduits par le Conseil départemental de la Savoie. Ouvert en 1932 après trois ans de travaux, l’ouvrage long de 1,5 km assure la liaison entre la région de Chambéry-Aix et le Bugey. Il a été cédé en 2006 par l’Etat au département  qui a déjà investi, en 2007-2008, 4,5 millions d’euros dans la mise à niveau de ses équipements. « C’est un beau cadeau que nous a fait là l’Etat. Juste après le transfert de propriété, nous avons reçu une mise en demeure du préfet pour la réalisation de travaux », rappellent les élus départementaux.

Mise en conformité

Le chantier de mise en conformité a été engagé en 2013 avec des opérations préparatoires : création d’un giratoire de part et d’autre de la déviation du col du Chat, élimination de becs rocheux, déplacement du sentier de randonnée, achat et déconstruction  du chalet et de l’hôtel de l’Etraz. Le percement de la galerie de sécurité a été lancé en juin 2015 pour s’achever en mai 2016. Parallèle au tunnel auquel il est relié par des rameaux de communication, ce tube de 3 mètres de haut pour 3,5 mètres de large est destiné à l’évacuation des usagers en cas de problème, au passage des véhicules de secours, piétons et cyclistes.

blank

Lors du percement de la galerie de sécurité.

Une rénovation complète du tunnel

Outre le creusement de la galerie de sécurité, semblable à celle en cours de réalisation au tunnel du Siaix en Tarentaise, la mise en conformité du tunnel comprend la réfection du tunnel historique. Les travaux qui reprennent le 18 avril pour une période de huit mois vont porter sur l’élargissement des trottoirs latéraux, le remplacement des tôles qui recouvrent les parois. Sept niches de sécurité et deux bassins de rétention vont également être créés tandis que la chaussée sera refaite avec un revêtement plus clair améliorant la visibilité. Des caméras et capteurs détecteront automatiquement les incidents en lien avec le centre Osiris, chargé de la surveillance des routes en Savoie. Et le système de ventilation sera entièrement repris avec, entre autres, des stations en tête de galerie encastrées dans la roche et masquées par un écran d’arbres.

Des aménagements annexes

Les travaux qui impliquent une fermeture complète du tunnel seront complétés par des aménagements annexes comme le raccordement de la route de Billième au niveau giratoire, la création d’une bande cyclable montante depuis le giratoire de Bourdeau, l’aménagement de places de stationnement et d’un chemin panoramique sur le lac du Bourget. Au total, la facture avoisinera les 53 millions d’euros dont 40 millions pour la mise aux normes (tunnel et galerie). Elle permettra de répondre à une réglementation qui s’est durcie depuis la catastrophe du tunnel du Mont Blanc en 1999. L’attractivité de l’Avant-Pays Savoyard devrait également être renforcée grâce au nouvel itinéraire proposé aux cyclistes et randonneurs.

Long de 1,5 km, le tunnel du Chat relie le bassin de Chambéry-Aix au Bugey Savoyard.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.