Uber Eats salarie ses coursiers à Genève

par | 10 Sep 2020

C’est une première mondiale. Le spécialiste de la livraison de repas à domicile Uber Eats a été contraint par la justice genevoise de reconsidérer la nature de sa relation avec ses coursiers. Depuis le 1er septembre, tous les coursiers genevois, jusqu’ici considérés comme des travailleurs indépendants, doivent être salariés de Chaskis, une société manifestement créée par Uber Eats pour l’occasion. Le leader mondial du secteur a fait appel de cette décision auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF), à Lucerne, qui pourrait se prononcer début 2021.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 2 décembre 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°48 du 2 décembre 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition 73 (Savoie) : Édition 74 (Haute-Savoie) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité