L’industrie, un nouveau choix pour les jeunes

L’industrie, un nouveau choix pour les jeunes

Ce jeudi 10 octobre avait lieu une conférence de l’UIMM, un moment fort particulièrement porté sur les nouvelles générations

Ce que recherchent désormais les nouvelles générations c’est « a great place to be and to work », soit un endroit pour être bien et pour travailler. Pour autant, ce n’est pas l’image qu’elles ont de l’industrie, se basant souvent sur des idées erronées. Aussi, ce secteur n’est pas souvent envisagé comme un choix possible. Ce jeudi 10 octobre avaient lieu des échanges ainsi qu’une conférence menée par l’UIMM de l’Ain, la Fabrique de l’industrie. Le thème ? « Construisons l’industrie de demain et faisons de l’industrie le choix des jeunes et des Français. » Un projet sans nul doute ambitieux qui a été mis en avant lors de cet événement. « Le discours ambiant autour de l’industrie n’a pas apporté à son image. Il n’était pas empreint de réussite et de triomphalisme, explique Vincent Garel, directeur des stratégies chez TBWA. Nous avons ramé contre des vents un peu contraires. Le projet de la Fabrique de l’avenir, c’était très simplement à un niveau global, sociétal, de réinscrire l’industrie dans un récit positif. » L’UIMM cherche à être tournée vers l’avenir et à être porteuse de solutions.

Image déconnectée

Actuellement, le taux de chômage en France s’élève à 8,5 %. Pour autant 40 % des entreprises annoncent qu’elles peinent à recruter. « Clairement, il y a une déconnexion entre ce que les sujets attendent et l’image qu’ils ont de la réalité, en particulier chez les jeunes candidats. Il s’agit d’un sujet à la fois simple et compliqué, parce qu’il touche à l’aspiration personnelle de nos postulants. La transformation des conditions et de l’environnement de travail dans l’industrie est aujourd’hui complètement méconnue. C’est le cas notamment sur des notions importantes, comme le sentiment d’être créatif, de s’accomplir dans son travail, d’être autonome, d’être responsable, poursuit-il. Il ne faut pas oublier que tout ce qui se passe dans votre entreprise, se raconte de manière très concrète. » Les entreprises ont désormais intérêt à soigner leur image si elles veulent attirer du monde. Il est facile de faire le parallèle avec le site Glassdoor qui permet de noter l’entreprise où une personne travaille ou travaillait. Un outil qui montre combien il est important désormais de soigner son image pas seulement auprès des clients, mais aussi des employés.

Témoignages édifiants

Quoi de mieux pour projeter une image positive que de faire témoigner les personnes qui travaillent déjà dans l’industrie ?

Les aspirations de la génération Z ne sont pas seulement limitées au salaire. Pour l’UIMM, il s’agit de travailler avec ces nouvelles composantes. « On voit chez les jeunes aujourd’hui des attentes qui sont particulièrement riches, assez complexes. Il ne s’agit pas seulement d’attentes de progression pyramidale. Quand vous en discutez avec ces jeunes aujourd’hui, ce qu’il en ressort, c’est une volonté de ne jamais arrêter d’apprendre. Ils savent très bien que le travail qu’ils feront dans 10 ou 15 ans aura certainement peu de choses à voir avec le travail qu’ils font aujourd’hui », ajoute-t-il.

Un autre aspect qui est apparu lors de l’enquête de l’UIMM, c’est l’envie d’être rapidement autonome, en charge, d’un certain nombre de sujets. En parallèle, ils souhaiteraient susciter de la confiance, avoir des responsabilités et pouvoir être acteur de l’entreprise qu’ils intègrent. Jean-Michel Bassal, délégué régional AuRA de la fondation Cgénial, présent lors de la conférence, témoigne d’ailleurs sur ce sujet : « les jeunes n’ont pas cette appétence directe. Un peu manipulateurs au sens noble du terme, nous essayons donc de travailler pour les pousser vers des diplômes scientifiques et techniques, sans leur dire que c’est pour le monde de l’industrie, de sorte qu’ils le découvrent eux-mêmes ». Pour trouver de futurs candidats, il propose aux entreprises présentes de venir directement dans les classes pour montrer les nombreuses choses à faire dans ce domaine. Les témoignages projetés prouvent les évolutions dans le monde de l’industrie.

Industrie 4.0

Par exemple, l’entreprise Faab Fabricauto rapporte que désormais elle a autant de femmes que d’hommes parmi ses employés. « Nous avons la volonté de ne pas recruter forcément un profil masculin, quel que soit le poste. Dans nos équipes, il y a une vraie volonté de mixité et sans a priori. Nous mettons en place de plus en plus de choses pour optimiser le recrutement. Nous essayons de diversifier nos partenariats, on travaille avec des agences d’intérim, mais ce n’est pas suffisant aujourd’hui. Nous essayons aussi de recruter les personnes en insertion. Nous utilisons aussi beaucoup l’alternance pour intégrer des jeunes ou des moins jeunes », explique Vanessa Lorrain, DRH du groupe Piroux. Du côté de Fermob, on recrute des intérimaires, puis les forme à la patte de l’entreprise, rien de tel selon les dirigeants pour trouver des gens motivés.

Quand on parle de l’industrie 4.0, on pense facilement à l’industrie du futur. Et pourtant… « L’industrie 4.0 concerne tout un faisceau de technologies qui permettent de faire évoluer profondément l’organisation de l’entreprise, ses rapports interne et externe, avec ses clients, ses fournisseurs. Grâce à la potentialité extraordinaire du numérique, nous avons pu changer nos entreprises, se réjouit François Perrier, président de l’UIMM de l’Ain. Cela fait plusieurs années que l’on nous parle de l’industrie 4.0, mais j’aimerais que ce soit la dernière fois que l’on utilise ce terme, parce qu’effectivement l’industrie 4.0, ce n’est pas l’industrie du futur, mais celle du présent. » L’évolution de l’industrie est un travail de longue haleine. À l’image de la société, ce secteur s’inscrit lui aussi dans une profonde mutation. « Quand nous avons commencé avec Vincent Garel, il y a trois ans, à réfléchir à ce qu’on avait besoin de faire pour l’industrie, on s’est dit que ce travail allait prendre énormément de temps. Nous sommes en train de réaliser ce que personne en France n’a fait depuis la Seconde Guerre mondiale soit un toilettage complet de l’ensemble de la matière sociale de la métallurgie », ajoute Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM.

Conférence UIMM, Vincent Garel, Shirley Roul
À gauche, Vincent Garel, directeur des stratégies de TBWA offre son point de vue lors de la conférence de l’UIMM 01. À droite : Shirley Roul, DRH de Renault Trucks Bourg-en- Bresse, présente le parcours de Fabrice Dolvene et de Sandrine Grun.

225 000

Le secteur de l’industrie prévoit de recruter 225 000 personnes par an, d’ici 2025. Chaque année 12 500 nouveaux stagiaires sont formés.

850

L’Ain compte 850 entreprises fédérées à l’UIMM, avec 11 filières différentes et 21 000 salariés.

Progression interne

Pour Shirley Roul, DRH de Renault Trucks Bourg-en-Bresse, le témoignage d’employés est essentiel : « quand nos collaborateurs parlent de leur vécu, c’est l’occasion pour nous de réaliser ce que l’on fait au quotidien. Parfois, si l’on communiquait un peu plus, on serait encore meilleurs ». Shirley Roul retrace d’ailleurs le parcours de deux salariés, dont celui de Sandrine. Si elle a 33 ans aujourd’hui, elle est rentrée à 21 ans chez Renault Trucks par le biais d’un pass pro à l’Afpma. Après 18 mois, elle est embauchée en tant qu’opératrice, et devient polyvalente quatre ans plus tard. En 2015, elle s’est portée volontaire pour changer de secteur. « Elle était consciente que pour évoluer, il fallait bouger. Elle est repartie, à zéro, en tant qu’opératrice. » En moins de trois ans, Sandrine est devenue team leader, une belle progression.


Par Joséphine Jossermoz


Photo d’illustration : La fin de la conférence a donné lieu à la remise d’une cinquantaine de trophées pour les ambassadeurs de l’industrie.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ