Ce mercredi 9 octobre, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS ont inauguré l’Institut de physique des deux infinis de Lyon (IP2I) sur le campus LyonTech – la Doua. Ce nouvel institut est issu de la fusion de l’Institut de physique nucléaire de Lyon (IPNL), laboratoire en physique subatomique, et du Laboratoire des matériaux avancés (LMA), concepteur des miroirs les plus réfléchissants au monde ayant permis la découverte des ondes gravitationnelles. Cette convergence des sciences de l’infiniment petit et de l’infiniment grand place le pôle scientifique lyonnais en précurseur des grandes orientations qui façonneront la physique de demain : vers une compréhension toujours plus fine et fascinante des origines de l’Univers.