Depuis le 1er mai 2013, les fabricants et importateurs de meubles neufs se doivent d’adhérer à un éco-organisme, Valdelia pour le mobilier professionnel ou Eco-Mobilier pour le mobilier et la litterie ménager et professionnelle. Une obligation née du Grenelle II de l’environnement.

«L’adhésion est gratuite, mais ensuite, le metteur sur le marché doit appliquer une éco-participation, répercutée sur toute la chaîne, jusqu’au client final. Cette éco-participation est reversée à l’éco-organisme, explique Karine Alcouffe, responsable régionale d’Eco-Mobilier, une structure créée par 24 fabricants et chargée de mettre en place une filière de collecte et de recyclage du mobilier. Tous les artisans et industriels du meuble, quel que soit le matériau, les cuisinistes et les aménageurs sont concernés. Les distributeurs, eux, doivent soit répercuter à l’identique l’éco-participation facturée par leur fournisseur, soit la calculer et l’appliquer s’ils sont importateurs.»

L’objectif visé est de mettre en place des filières de traitement et de collecte, auprès des collectivités, mais aussi des entreprises et des acteurs de l’économie sociale et solidaire. …