Vibrez pour le catch

par | 11 mars 2015

En route pour 2h30 de voltige et d’action, le 11 avril à Ekinox.

La salle Ekinox accueille le 11 avril, un grand gala de catch. Au programme : 2h30 de spectacle, sept affrontements parmi lesquels des combats de catcheuses, des matchs à quatre et même, un match à six pour le final. Albouy Guidicelli, président de Catch Wrestling Stars, la fédération organisatrice, promet «un spectacle familial, tout public et intergénérationnel, sans violence, agression ou insulte». «Nos athlètes impressionnent par leur physique et leurs prouesses, pas par leurs harangues ou leurs discours. Notre fédération est une organisation mutualiste au niveau européen. Elle nous permet de réunir 450 catcheurs de niveaux différents, d’organiser des échanges et de monter des shows non seulement en France, mais en Belgique, en Hollande, en Espagne, en Italie…»

Le catch, c’est du grand spectacle, certes, mais ce n’est pas du chiqué pour autant. «Il faut arrêter de faire croire que l’on ne se fait pas mal. C’est au contraire l’un des sports les plus dangereux, s’agace Flesh Gordon, directeur technique de la fédération et lui-même compétiteur depuis plus de 35 ans. Nous compensons cette dangerosité par un grand respect des règles et de l’adversaire. Tout l’art du catcheur est de savoir chuter pour limiter l’onde de choc, la transmettre dans le tapis. Nous portons les coups et les prises, mais jamais les contre-prises. Il ne s’agit pas de blesser son adversaire, mais de l’essouffler.» Et de lui plaquer les épaules au sol pendant 3 secondes pour gagner le match.

«Le show se fait sur les lumières, l’appel des catcheurs, les costumes… Tous ces éléments subliment l’aspect sportif d’une rencontre, confirme Albouy Guidicelli. Le spectacle réside aussi dans les différents sports (lutte, pancrace, gymnastique…) qu’associe la discipline. De plus, nos rencontres offrent une grande variété de matchs, selon l’âge, le poids ou la force des catcheurs. Nos compétiteurs sont de vrais athlètes qui s’entraînent quotidiennement entre 3 et 6 heures, qui pratiquent souvent des métiers liés au sport et se produisent tous les week-ends, en France et en Europe.»

Pour Ekinox, accueillir un tel spectacle s’inscrit dans une politique de diversité associée à un équipement populaire. Il s’agit de démontrer sa capacité à recevoir toutes sortes d’évènements sportifs, culturels ou professionnels. Des partenariats sont d’ailleurs possibles, pour organiser, à l’occasion de ce gala de catch, une soirée à destination des clients ou des salariés d’une entreprise.

Renseignements
Contact entreprises
Eric Chevallier, 06 12 77 30 62.
Billeterie
Carré or : 30 euros, tarif réduit 26 euros, moins de 12 ans 17 euros.
Tribune : 16 euros, tarif réduit 14 euros, moins de 12 ans 7 euros.
Carte passion : 12 euros.

0 commentaires

Découvrez également :

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 17 mai 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°20 du 17 mai 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité