Un accident chimique a provoqué un dégagement de fumée au-dessus de Villefranche-sur-Saône, ce lundi 6 avril aux alentours de 14h30. En cause : une mauvaise manipulation au sein de l’usine Bledina, qui aurait entraîné un mélange de produits destinés au nettoyage, selon un communiqué, publié le 7 avril par le groupe Danone, propriétaire du site.

Face à un nuage considéré comme irritant, il a été demandé dans un premier temps, aux habitants du Val de Saône, de Jassans-Riottier à Saint-Laurent-sur-Saône, de se calfeutrer. Un message relayé notamment sur les comptes Twitter de la mairie de Thoissey et de la Ville de Mâcon. Mais, un démenti a été publié peu de temps après par la préfecture de l’Ain, niant tout risque pour les populations aindinoises.

« Dès [lundi] soir, l’équipe de pompiers spécialistes dans la gestion de ce type d’incident s’est montrée très rassurante, assure encore Danone. Les relevés effectués par les pompiers [lundi] soir et [mardi] matin sur la zone de l’incident ont confirmé qu’il n’y avait pas de risque lié à l’inhalation de l’air ambiant, sur site et aux alentours, y compris pour les personnes présentes au moment de l’évacuation.Les autorités ont par conséquent autorisé la reprise progressive de l’activité dès [lundi], après de nouvelles mesures à l’intérieur du site, dans les zones de production. »

L’entreprise affirme procéder à l’évacuation du contenu de la cuve avec l’aide d’une entreprise spécialisée, sous la supervision des pompiers pour pouvoir reprendre une activité normale dès que possible. « Pour mémoire, l’incident s’est produit sur le site Blédina à l’extérieur des bâtiments dédiés à la production, précise-t-elle. Aucune fumée ni émanation de substances susceptibles de détériorer la qualité de l’air n’ont été relevées à l’intérieur. La qualité et la sécurité de l’ensemble des matières premières, emballages et produits finis ont été totalement préservées. »