Actes manqués

par | 1 Sep 2011

Les vacances estivales représentent une agréable parenthèse qui nous permet, durant quelques jours ou quelques semaines, de changer d’air et de priorités, de multiplier les découvertes : essayer le jet-ski, s’envoler pour la Tanzanie, se mettre à la cuisine japonaise, participer à un stage de poterie, s’éclater à un festival rock, visiter un monastère…

Mais pour peu que l’on soit un minimum curieux et que des fourmillements envahissent nos jambes, il reste difficile, en un temps aussi réduit, de satisfaire toutes nos envies. Et les vacances s’achèvent invariablement par quelques frustrations. Alors, pour plagier une célèbre émission télévisée de « Talk-show » du samedi soir, voici donc ce que j’ai raté cet été.

Cet été, je n’ai pas assisté à la finale de la coupe du monde féminine de football. Je ne m’étais même jamais intéressé à cette discipline avant de tomber sur la retransmission de ce match entre le Japon et les Etats-Unis. Et pourtant, l’engagement, la volonté et le fair-play de ces équipes avaient de quoi réconcilier avec ce sport.

Cet été je n’ai pas non plus assisté au dernier concert – d’ailleurs catastrophique – d’Amy Winehouse en Serbie. Retrouvée morte quelques semaines plus tard dans sa demeure londonienne, à l’âge de 27 ans, elle rejoint ainsi les légendes du rock, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison ou Kurt Cobain, toutes disparues au même âge. Cependant, j’avais déjà participé à un concert de la diva de la Soul en 2007. Et ce fut un bon concert !

Enfin – ceci est mon principal regret – cet été je n’ai pas dîné au restaurant El Bulli. Son chef, Ferran Adria, a définitivement fermé les portes de cet établissement catalan le 30 juillet dernier. Considéré comme le « meilleur restaurant du monde », il était le temple de la cuisine moléculaire, révolutionnant la cuisine tant dans ses saveurs, que dans ses textures ou ses formes. Un repas chez El Bulli était considéré comme une expérience unique et, en gastronome averti et curieux, j’aurai adoré pouvoir y manger une fois. Je ne goûterai finalement jamais à ses olives sphériques, ses roses d’artichaut, ses palourdes en meringue… Tant pis !

0 commentaires

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS