Un forum aindinois de l’emploi public

par | 12 Nov 2020

La fonction publique recrute et le fait savoir pendant trois jours, en digital. Le Département a réuni 23 partenaires pour un meilleur impact. Et pas seulement en termes d’embauches.

Le Conseil départemental et 23 de ses partenaires (11 des 14 inter­communalités du département, le centre pénitentiaire, la gendarmerie, la police, l’Éducation Nationale, les pompiers, le centre de gestion…) orga­nisent en ligne, les 19, 20 et 21 novembre, un forum de l’emploi public. L’événement promet plusieurs centaines de postes à pourvoir, dans des domaines extrêmement variés, des web-conférences pour découvrir les métiers qui recrutent dans le secteur public, des rencontres professionnelles pour échanger avec les recruteurs et même des entretiens individuels, avec plus d’un millier de créneaux proposés. « Nous avons au Département, de nom­breuses offres au service des routes ou dans les services sociaux, mais nous cherchons aussi quatre médecins », cite son président, Jean Deguerry, pour illustrer cette diversité. Pôle emploi, de son côté, annonce recruter des conseillers, à bac +2.

Promouvoir le territoire

Le rendez-vous pren­dra place sur la plate­forme Forum-emploi. ain.fr, où les inscrip­tions sont ouvertes depuis le 9 novembre. Ainsi chacun peut d’ores et déjà complé­ter son profil, en savoir plus sur les structures qui recrutent, déposer son CV, accéder aux offres, prendre ren­dez-vous avec les recruteurs… « Le site est ouvert à tous, pas seulement aux Aindinois, ni seulement aux fonc­tionnaires. Les collectivités recrutent aussi des contractuels », rappelle Jean Deguerry, pour qui cette opération vise également à promouvoir le terri­toire ou encore, à inciter le privé à grouper lui aussi ses offres. « Notre département grossit chaque année, avec 6 000 nouveaux habitants. Et malgré cela, nous affichons l’un des taux de chômage les plus bas de France. C’est la preuve que nous avons des entre­prises qui s’installent et qui embauchent. Malgré la crise, la majo­rité des entreprises ont du travail. Nous avons un bon indicateur au niveau du Département, à travers les aides à l’immobilier d’entre­prise. On n’observe pas, pour le moment dans ce domaine, de tassement de la demande. Et il n’y a pas une semaine sans qu’un chef d’entreprise nous alerte sur ses dif­ficultés à trouver de la main-d’oeuvre pour faire face à ses besoins. Il existe un besoin de main-d’oeuvre dans le public comme dans le privé. Il nous faut réagir collectivement. Aujourd’hui, le public montre sa capacité à s’organiser en partenariat pour le recrutement. Ce que nous mettons en place peut avoir valeur d’exemple. Réunir 24 parte­naires, c’est une première de nature à attirer l’attention et à offrir un vrai choix aux candidats sur un nombre de métiers important. Le message, c’est “venez travailler dans l’Ain. On est près de tout. On a de belles entreprises. Nous sommes un département fort d’Au­vergne Rhône-Alpes”. » La plateforme, qui se veut ergonomique, doit d’ail­leurs permettre à chaque partenaire de mettre en valeur le territoire et ses atouts, en termes de qualité de vie et d’environnement, pour le rendre attractif. Le lien avec le site ain.fr n’est, du reste, pas innocent.

Valoriser les secteurs qui recrutent

Pour lancer le forum, une émission sera retransmise à partir de 10 heures le 19 novembre, toujours à la même adresse. Animée par François Belay, elle réunira autour de Jean Deguerry et Nicolas Faillet, directeur territorial Ain-Savoie de Pôle emploi, quatre plateaux pour faire le point sur les secteurs publics qui recrutent : police, gendarmerie et armée, Éducation nationale, santé et sapeurs-pompiers, justice et administration pénitentiaire, collectivités territoriales.


HBA a ouvert la voie

Également présidée par Jean Deguerry, Haut-Bugey Agglomération a ouvert la voie de la promotion du territoire par le recrutement, à travers ses participations au Salon de la mobilité à Paris. Objectif : inviter les Parisiens à se mettre au vert sur un territoire où le besoin de main-d’oeuvre est important.


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est paru dans le magazine ECO de l’Ain du 12 novembre 2020. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi nos suppléments et hors-séries, c’est ICI et ICI.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ouverture des stations : les clés du débat

« Il me semble impossible d’envisager une ouverture des stations pour les fêtes de fin d’année ». la phrase d’Emmanuel Macron n’en finit pas de faire couler de l’encre et d’agiter les réseaux. C’est dans ce contexte...

Lire la suite

Au Pipa, Patagonia et Pampa se côtoient

En attendant un tassement de la crise sanitaire, le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa) poursuit sa mission. Véritable poumon économique, il a inauguré “Patagonia”, un bâtiment locatif d’environ 1000 m2 de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest