Amalgames

par | 31 mars 2016

Les attentats de Bruxelles ont une fois encore accaparé toute notre attention et celle des médias, de sorte que depuis une semaine, nous suivons heure par heure les combats qui opposent notre société aux membres de l’Etat Islamiste, nous maintenant en permanence dans un état de peur et de haine mélangées, renforçant nos angoisses et ravivant nos méfiances. Peur de mourir. Angoisse de la foule. Méfiance de l’étranger. Daesch continue ainsi, à coup d’actes sanglants, à distiller son poison, en nous opposant les uns aux autres pour servir ses intérêts mercantiles.

Aveuglés par ces attentats de proximité qui nous meurtrissent dans notre chair, nous nous persuadons alors que la France est la cible privilégiée des terroristes, et interprétons toutes ces attaques comme des provocations du monde musulman envers le monde judéo-chrétien. Mais nous oublions que les pays orientaux sont également la cible régulière de ces prétendus fous de Dieu dont la main est en réalité guidée par des maîtres bien peu spirituels. Ainsi, depuis le début de l’année, en plus de l’attentat de Bruxelles, on dénombre plus de 15 autres attaques, toutes dans des pays à dominante musulmane… C’est pourtant sur ces amalgames que progressent en France les idées racistes et les partis extrêmistes…

En réalité cette confusion est facile à expliquer. Pour exorciser nos peurs, l’ennemi doit être identifié. Nous devons pouvoir lui attribuer un visage pour apprendre à nous en méfier. Or, si tous les musulmans ne sont pas terroristes, l’équation ne peut être inversée puisque tous les terroristes se prétendent en revanche musulmans et revendiquent agir au nom d’Allah et de l’Islam. Dans le contexte actuel, il est donc logique que notre méfiance se cristallise autour de ceux dont les signes distinctifs se rapportent à la pratique de cette religion. C’est d’ailleurs une des volonté des djihadistes que de vouloir créer cette division qui engendre la peur de l’autre et sert, une fois encore leurs intérêts. Et en cette période de tension, il est donc dommage que certains musulmans, en arborant des signes distinctifs forts et reconnaissables, encouragent l’interprétation qui consiste à déduire que la religion prend le pas sur tout autre appartenance ou toute autre identité, exacerbant de manière aigüe la méfiance et les confusions.

Voltaire lui même écrivait que « La religion, loin d’être pour [les âmes] un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés ». Nous devons donc veiller à ne pas tomber dans ce piège et rester un pays de tolérance, de respect et d’ouverture. Ce sont ces valeurs qui nous rendent libres et forts, enrichissent notre culture et notre histoire. Elles sont le fruit d’un Etat laïque, né des philosophes des Lumières et acquis dans la Révolution. Nous continuerons à nous battre pour les protéger.

0 commentaires

Découvrez également :

Peut-on télétravailler depuis son lieu de vacances ?

Depuis plusieurs années, le télétravail a explosé. De nombreuses entreprises l’ont aujourd’hui durablement adopté et, cet été, le gouvernement incite à y recourir pendant la période des Jeux olympiques et paralympiques dans les bassins d’emplois accueillant des...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 juillet 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°28 du 12 juillet 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité