La jeune société annécienne permet de soutenir une association sans débourser d’argent mais en visionnant une courte publicité.

Lancée en mai 2015, Anona permet de soutenir des associations en visionnant une courte publicité. Dès la première année, son site internet et son application mobile ont collecté 426 000 dons qui ont financé la plantation d’arbres, l’achat de jeux pour l’hôpital de Lyon et de kits scolaires au Kurdistan, la réalisation de rêves d’enfants atteints de maladie… « Il s’agissait d’un premier test pour vérifier l’intérêt des utilisateurs pour ce service ainsi que la proposition de valeur pour les publicitaires », explique Frédéric Ollier, son cofondateur avec Morgan Nguyen.

Des sites partenaires

Pour aller plus loin et développer le concept à grande échelle, la société annécienne s’est rapprochée de partenaires bienfaiteurs comme Ouest France acceptant de placer le Bouton Anona sur leurs propres sites. Le visiteur n’a alors plus qu’à cliquer pour faire une bonne action. Le concept permet aux associations de communiquer gratuitement sur les activités et de collecter des fonds supplémentaires. En quelques secondes, les utilisateurs peuvent eux soutenir des associations sans débourser d’argent. Pour leur part, les annonceurs peuvent renforcer leur image de marque et toucher les consommateurs à travers une expérience publicitaire mieux acceptée. Quant aux sites partenaires, ils reçoivent des revenus additionnels provenant du partage réalisé par Anona.

Partage de richesse

Frédéric Ollier et Morgan Nguyen se sont inspirés d’Annona, la déesse égyptienne de la chance et de l’abondance, pour baptiser leur société : Anona. Ces jeunes haut-savoyards, qui se sont rencontrés sur les bancs du lycée ont toujours eu un goût prononcé pour l’entrepreneuriat et les voyages. Lauréats du  réseau entreprendre Haute-Savoie, ils sont soutenus par quatre investisseurs de proximité et emploient une équipe de cinq personnes.

Pour aller plus loin : http://www.anona.world

blank