Automobile : La LLD en hausse

par | 07 février 2018

Le Syndicat national des loueurs de voitures en longue durée (SNLVLD) dresse le bilan 2017 et les perspectives 2018, avec l’arrivée de nouveaux services.

Le Syndicat national des loueurs de voitures en longue durée (SNLVLD) — qui fête ses 40 ans cette année — vient de publier son bilan de l’année 2017 et ses perspectives pour 2018. L’an dernier, donc, 510 098 véhicules ont été mis à la route en progression de 4,9 % par rapport à l’année précédente. La part de la location longue durée (LLD) au sein du marché global véhicules particuliers et véhicules utilitaires entreprises est de 56,4 %. Ainsi, le parc de véhicules en LLD, en hausse de 7 % en 2017, compte 1 366 796 véhicules, tandis que les flottes ont augmenté de 17,6 % à 406 134 véhicules, ce qui porte l’ensemble à 1 772 930 véhicules gérés par les acteurs du secteur, en augmentation de 7,1 %.

On ne s’étonnera que les adhérents du SNLVLD interrogés par leur syndicat aient jugé l’année très bonne à 75 %. Une année marquée, selon eux, par l’amorce de la bascule du diesel vers l’essence, par le développement de la LLD aux particuliers et une meilleure pénétration de cette offre auprès des TPE.

Mobilité

En 2018, la méthode de calcul évolue. Elle se basera sur les immatriculations plutôt que sur les mises à la route déclarées par les loueurs. L’optimisme des loueurs est modéré par quelques incertitudes sur la fiscalité pour 50 % d’entre eux et les tensions sur le marché du véhicule d’occasion pour 37,5 %.

« Tous les loueurs confirment une augmentation de la demande sur les services liés à la mobilité, affirme le SNLVLD. Certains ont des offres opérationnelles bien diffusées sur 2017, notamment auprès des nouveaux clients qui les intègrent de manière naturelle dans leurs contrats : autopartage, télématique, mobilité électrique et hybride… Sur ces points, plus de la moitié des loueurs mentionnent que les « déjà clients » sont plus hésitants. Les plus grosses entreprises sont concernées par l’arrivée prochaine du plan de mobilité (PDM), sujet sur lequel les loueurs sont consultés et apportent leur expertise. » L’année devrait donc être marquée pour beaucoup, par la mise en place de nouveaux produits de mobilité.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS