par Patricia Rey


 

forte croissance pour les jeux de table.

Les jeux de table affichent une croissance de 26,6 % dans les Savoie et l’Ain.

Le marché des casinos, dopé par les jeux de table, repart à la hausse et enregistre + 4,31 % dans les Savoie et l’Ain.


FAITES VOS JEUX ! Après sept années de baisse continue, les 201 casinos français clôturent l’exercice 2015 au 31 octobre sur une hausse de 2,74 %. Le produit brut des jeux (PBJ, comprendre les mises moins les gains versés aux joueurs) atteint 2 181,2 millions d’euros, dopé par les jeux de table en forte progression de 24 % à 276,6 M€. Ils représentent 12,68 % du PBJ total, les machines à sous, le gros des recettes (1,9 Md€), restent stables à + 0,25 %.


159 M€ de chiffre d’affaires


Les Pays de Savoie et l’Ain tirent leur épingle du jeu et affichent une croissance supérieure à la moyenne nationale avec + 4,31 % à 159 millions d’euros. Sur les 13 casinos que comptent les trois départements, sept progressent. Premier sur la liste, le casino de Divonne (Ain) performe et se hisse au 9e rang national avec + 14,55 % à 36,66 M€. Suivent, dans l’ordre, Hauteville Lompnes à + 12,78 %, Saint-Julien-en-Genevois à + 9,62 % Challes-Les-Eaux à + 9 %, Aix Poker Bowl à + 7,16 %, Chamonix à + 6,74 %, Évian à + 6,18 %. Les quatre établissements les plus importants en termes de recettes – à savoir Divonne, Évian (qui prend la 2e place), Annemasse et Aix Grand Cercle –, génèrent 69,5 % du PBJ local.

A contrario, les grands perdants de cette année 2015 sont Megève, qui rétrograde à la 172e place avec une baisse de 6,13 % à 2,41 M€, Annecy (- 3,77 % à 11,28 M€), Aix Grand Cercle (- 3,29 % à 21,77 M€), Brides-Les-Bains (- 3,05 % à 2,26 M€), Annemasse (- 2,28 % à 25,24 M€) et Saint-Gervais (- 1,73 % à 4,27 M€).

Comme dans l’Hexagone, les jeux de table, à fortiori électroniques, se développent dans 11 casinos sur 13. Les hausses sont comprises entre 6,40 % à Annemasse et 152,66 % à Saint-Gervais, avec une moyenne de 26,6%.