Entre 2011 et 2017, les surfaces agricoles dédiées à la culture de céréales bio ont augmenté de près de 10 %.

Privée de grandes plaines céréalières, la région Auvergne Rhône-Alpes produit néanmoins différentes variétés de céréales. Selon l’association Passion Céréales, qui regroupe l’interprofession, 3,57 millions de tonnes ont été récoltées en 2018 dont 1,32 million de tonnes de maïs, 1,36 million de tonnes de blé tendre et 412 000 tonnes d’orge. 60 % de cette production est utilisée localement et le bio prend une place grandissante avec +9,8 % de surfaces labellisées ou en conversion entre 2011 et 2017.

La filière pèse 45 137 emplois directs dont une belle part est représentée par la boulangerie (40 % pour la boulangerie artisanale, 10 % pour l’industrielle), la production atteignant 32 %. 37 300 emplois induits seraient également dépendants de la filière. Parmi eux, 30 928 éleveurs dont les animaux sont de gros consommateurs de céréales.

40 % des emplois de la filière se trouvent dans la boulangerie. Crédit photo : Passion céréales.

Enfin, l’économie céréalière d’Auvergne Rhône-Alpes compte pour 10 % dans celle de sa grande soeur nationale, avec 1,7 milliard d’euros de valeur ajoutée régionale. Plus qu’un grain dans un rouage.

3,57 millions de tonnes de céréales ont été produites dans la région en 2018. Crédit photo : Passion Céréales.