Notre cerveau face aux hypersollicitations

Notre cerveau face aux hypersollicitations
Notre cerveau face aux hypersollicitations
Notez cet article !

À l’ère du numérique, difficile de se concentrer deux minutes sans être dérangé par une notification. Voici pourquoi il est essentiel de se recentrer.

« Il est impossible pour notre cerveau de dépasser ses ressources, de traiter plus d’un certain nombre d’informations. On essaye pourtant tout le temps de le faire. Le problème, quand la capacité de traitement du cerveau est dépassée, c’est qu’une partie de l’information n’est plus traitée. Quand vos activités concernent la sécurité, vous vous mettez en danger. Quand elles concernent la qualité, vous commettez des erreurs », explique Gaël Allain, docteur en psychologie cognitive, auteur de plusieurs ouvrages sur la performance au travail et fondateur de la start-up My Mental Energy Pro. Invité à donner une conférence sur les moyens de faire face aux sursollicitations numériques, mardi 12 décembre dans le cadre du réseau BB+, l’homme fait lever l’auditoire et lui propose un petit tour de magie. Une vidéo viendra quelques minutes plus tard achever la démonstration de la facilité avec laquelle on peut surcharger le cerveau. « C’est une machine vieille de 200 000 ans. Et non seulement, à l’époque, les informations à traiter étaient d’une nature complètement différente, mais en plus, aujourd’hui, certaines de nos activités ne semblent pas avoir de fin, poursuit le spécialiste. Heureusement, il est facile de leurrer le cerveau. Je suis personnellement adepte des to do lists. C’est un moyen de matérialiser une progression et de lui faire plaisir. »

Se concentrer

La sursollicitation de nos capacités cognitives ne pose pas seulement un problème de sécurité ou de qualité, mais également de bien-être. « La gestion des émotions et les relations avec nos pairs mobilisent aussi des ressources. Résultat, à cause des sursollicitations, des gens deviennent agressifs. » Faire des choix, c’est la base de la concentration. « Des études ont démontré que, interrompus dans une activité principale par une activité secondaire, nous allions mettre 30 % de temps en plus, en moyenne, pour terminer la première, temps de réalisation de la seconde déduit », révèle Gaël Allain. Et celui-ci, provocateur, d’interroger son auditoire : « De combien de temps sans interruption disposez-vous, dans votre journée ? Demain, trouver le temps de se concentrer vaudra de l’or, d’autant que la mécanique de l’attention est fragile. »

Le docteur en psychologie cognitive propose alors un exercice, 10 secondes sur une jambe, dix secondes sur l’autre, les yeux fermés, qui permet de solliciter la proprioception et de conditionner le cerveau à traiter 15 % d’information en plus. Un moyen comme un autre de remobiliser de la ressource. « On est trop statique au bureau. Quand on est debout, on a l’esprit plus vif et on ne prend pas les mêmes décisions. Les réunions debout sont aussi plus productives. »

Lâcher prise

Le problème des sollicitations permanentes est surtout qu’elles ne permettent pas au cerveau de se régénérer. « Les sciences cognitives ont établi de manière assez récente, dans les années 1990, que le cerveau consomme environ 80 % de son énergie… quand il est au repos. Les moments proscrits au travail, ceux où l’on rêvasse, ceux où l’on se détend, sont ceux où un maximum d’information est traité, notamment l’organisation de nos connaissances et notre mémoire », révèle Gaël Allain. Il invite donc chacun à s’aménager des moments pour soi, hors sollicitations, dans des espaces appropriés, des lieux de détente, idéalement des grands espaces.


Une appli contre l’infobésité

Assumant la contradiction dans les termes, Gaël Allain a développé une application mobile d’écologie mentale, My Mental Energy Pro, pour permettre à ses utilisateurs de concilier bien-être et performance au travail, par un ensemble de micro-exercices audios.


Par Sébastien Jacquart

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Restaurer des voitures, un métier d’avenir

Restaurer des voitures, un métier d’avenir

Sitôt la porte du garage Massot franchie, tout est figé, hors du temps : un parfum de vieux cuir, des carrosseries galbées, le martèlement d’une main d’apprenti pour démonter un moyeu. Le secret d’une réussite ? Cette ambiance de vieil atelier de nos souvenirs...

Événementiel : Like That fusionne avec Sportair

Événementiel : Like That fusionne avec Sportair

Like That, l’agence annécienne créatrice du High Five Festival, vient d’être rachetée par Eurovet, organisateur de salons professionnels et propriétaire de Sportair. Pour Gaylord Pedretti, « il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas ». Le...

Autoroute : vers une transformation du noeud de Chambéry

Autoroute : vers une transformation du noeud de Chambéry

Ouverte le 27 juin, l’enquête publique pour la reconfiguration de la gare de péage de Chambéry, sera close le 10 août. Un chantier de 68 millions d’euros. Le noeud autoroutier de Chambéry assure la connexion entre trois axes structurants : l’A41 qui dessert le sillon...

Cern : cinq ans de travaux pour améliorer le LHC

Cern : cinq ans de travaux pour améliorer le LHC

Un vaste chantier vient de commencer pour augmenter les capacités du grand collisionneur de hadrons. Le grand collisionneur de hadrons (LHC) de l'organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) fait l'objet, depuis le mois d'avril, de travaux visant à...

La Banque de France se prend au jeu

La Banque de France se prend au jeu

Pour sensibiliser les dirigeants à la gestion financière, l’établissement a imaginé un jeu. Expérimenté en Haute-Savoie, il a fait l’unanimité. « C’est super ce jeu ! Ca ressemble vraiment à la vie de l’entreprise. A un détail près, quand même : là, le banquier dit...

Singer Park : un centre d’affaires haut de gamme

Singer Park : un centre d’affaires haut de gamme

Le groupe Singer propose un concept hors du commun avec un centre d’affaires rassemblant différents acteurs du Nord-Isère. Le site installé sur la zone de la Maladière est aux portes d’un fort potentiel économique. Le cadre est élégant. D’un coup d’œil, vous avez...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.