Chambres de métiers et d’artisanat : deux nouveaux directeurs

par | 9 Avr 2021

A la faveur de la régionalisation, les chambres de métiers et d’artisanat départementales ont perdu leur existence juridique propre, pour devenir des établissements de la chambre régionale. Elles continuent néanmoins de remplir leurs missions opérationnelles, à partir d’une nouvelle organisation, qui se veut plus proche du terrain, avec des permanences par secteur en plus du maintien du siège départemental (lire aussi Eco du 15 janvier 2021).

Cette réorganisation a entraîné de multiples changements en termes de direction. Un nouveau secrétaire général (SG ; équivalent de directeur) a été recruté à la tête de la CMA régionale, Marc Roger, recruté dans une autre région. Il est depuis quelques semaines assisté par deux adjoints (SGA) : l’ancien secrétaire général de la CMA 73, Pierre-Luc Petit-Delclève a été nommé SGA à la Direction de la ressource tandis que Nicolas Terrassier (qui s’occupait déjà du développement dans l’ancienne chambre régionale – qui n’avait pas les mêmes prérogatives – mais pas avec le même statut).

Benoist Balay, nouveau directeur territorial de la CMA 74. (Photo : Eric Renevier)

Le poste de SG disparaît à l’échelon départemental, désormais dirigé par des directeurs territoriaux aux fonctions plus directement opérationnelles (les fonctions support comme les ressources humaines, la comptabilité ou l’informatique sont centralisées au niveau régional).

En Savoie, c’est Didier Scarfogliero qui prend le poste. Une nouvelle promotion pour celui qui affiche déjà 14 années service au sein de la CMA 73 et qui était depuis quatre ans responsable de l’antenne albertvilloise.

En Haute-Savoie, c’est Benoist Balay (32 ans) qui devient directeur territorial. Là aussi, c’est une figure bien connue dans la structure : entré à la CMA74 en 2012 comme conseiller au numérique il était ensuite devenu directeur du service Economie (création, développement, reprise) de la chambre.

A noter que l’ancien SG de la CMA74, Philippe Caussegal (qui dispose du statut lui permettant de postuler à un poste de SG ou SGA) fait toujours partie des effectifs de la chambre régionale mais est en attente d’affectation.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Les terrasses sans enthousiasme

Pour les professionnels de la restauration, l’échéance du 19 mai pose davantage de questions qu’elle n’apporte de solutions. Le calendrier de déconfinement présenté par Emmanuel Macron le 28 avril n’est pas le...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest