Les chambres de métiers encore chahutées par les réformes

par | 5 Juil 2018

Réunie en assemblée générale, la CMA de l’Ain a souligné être impactée par plusieurs mesures récentes. Un complément au compte-rendu de la conférence qui a clôturé cette AG, paru dans notre édition du 5 juillet.

« La vie des chambres de métiers va être fortement impactée par la loi “Avenir professionnel” qui réforme l’apprentissage. La Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Ain souhaite que soient respectés la répartition sur les territoires, le soutien aux entreprises qui forment et le rôle pivot des chambres consulaires », a relevé son président, Vincent Gaud, lors de l’assemblée générale du 18 juin.

Fin du stage préalable à l’installation

Celui-ci a ensuite évoqué une autre mesure fortement impactante : la loi Pacte qui signe la fin du stage préalable à l’installation et la création d’un fichier unique des entreprises. « Le stage préalable à l’installation était pourtant un gage de réussite, s’étonne Vincent Gaud qui craint pour la qualité des entreprises créées. La chambre reste attachée à la qualification des dirigeants. » Quant au fichier unique, il inspire au président un rappel, « même si le sujet n’est pas à l’ordre du jour » : « Je suis ouvert à un rapprochement des CMA avec les CCI, mais pas à une fusion. Les chambres coûtent peu à l’État, leur financement reposant, pour l’essentiel, sur un petit prélèvement sur les entreprises. » Vincent Gaud a eu l’occasion de le rappeler au ministre de l’Économie, Bruno Lemaire, mercredi 20 juin, lors d’une réunion des présidents de chambre.

TVA sur la rénovation

Pour finir, le président de la CMA 01 s’est prononcé pour un maintien du taux de TVA sur la rénovation des bâtiments, « un outil favorable au pouvoir d’achat des Français et à la lutte contre le travail dissimulé ». « L’économie repart, mais après des années de souffrance et dans un contexte de difficultés de recrutement qui freinent la croissance des entreprises. Ce n’est pas le moment de casser la dynamique », a-t-il commenté.

Ce sont d’ailleurs les difficultés de recrutement qui ont inspiré à la CMA 01, le thème de la conférence intervenue en clôture de l’assemblée générale : « Former, recruter, fidéliser et comprendre les aspirations de nos jeunes salariés », avec l’économiste Pierre Bentata, à lire dans notre édition papier du 5 juillet.


Par Sébastien Jacquart

Une type Eco de l'AinCet article est un complément du papier paru dans ECO de l’Ain du 5 juillet 2018 sur le recrutement et la fidélisation des moins de 30 ans. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI

 

 

 

A lire aussi, sur la CMA de l’Ain et ses actions :

Quelle déclinaison locale pour le plan de soutien régional à l’artisanat ?

Et sur l’artisanat et la réforme de l’apprentissage, dans l’Ain et les territoires voisins :

Interview / Philippe Tiersen « L’apprentissage ne fait plus partie des politiques publiques ! »

Apprentissage : la Région dénonce encore la réforme

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Pas de réouverture des stations de ski

Les stations de ski n'ouvriront pas pour les vacances, à cause du risque de contamination mais aussi de "la situation des hôpitaux dans les stations concernées". Dans le détail, les remontées mécaniques et...

Lire la suite

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest