Chiffres : salaires, régions, hommes, femmes, écarts, etc. + une vidéo décalée

par | 22 Sep 2017

L’INSEE a publié en 2017 (données 2014) une étude chiffrée sur les principaux indicateurs régionaux. Zoom sur les revenus : les salaires par région, les salaires des femmes, ceux des hommes, et les inégalités constatées.

Cet article, d’ordinaire réservé à nos abonnés Premium ou Numerik, est exceptionnellement accessible à tous. Vous souhaitez découvrir l’ensemble de nos publications Premium et Numerik ?

Les salaires des femmes

Avec un salaire net annuel moyen en EQTP (équivalent temps plein) de 22 417€, les femmes en région Auvergne Rhône-Alpes se placent en 2ème position au niveau national (en sortant les DOM/TOM), derrière la région Ile de France. En 3ème position arrive la région Paca. Le salaire des femmes-cadres, en région AURA toujours, s’établit à 39 077€ en net annuel.

Les salaires des hommes

Avec un salaire net annuel moyen en EQTP (équivalent temps plein) de 28 272€, les hommes en région Auvergne Rhône-Alpes se placent logiquement en 2ème position au niveau national (en sortant les DOM/TOM), derrière la région Ile de France. Le salaire des hommes-cadres, en région AURA toujours, s’établit à 49 602€ en net annuel.

Les écarts de salaires entre les hommes et les femmes

Sur ces données de 2014, c’est encore là que le bât blesse : les femmes gagnent en moyenne, et en équivalent temps plein, 20% de moins que les hommes. Si l’on prend en compte les temps de travail et les temps « domestiques » (enfants, ménages, courses, etc.), l’écart se creuse à plus de 27%.

Pourquoi de tels écarts ?

  • Les femmes n’accèdent pas aux mêmes postes : elles se heurtent au fameux « plafond de verre » hiérarchique, hiérarchie généralement dominée par les hommes…
  • Le syndrome de l’imposteur : le fait de ne pas se sentir légitime dans sa fonction, dans un poste proposé, de penser qu’on n’a pas les compétences requises…
  • L’égalité hommes / femmes, un concept récent (1983 !) : la génération actuelle des 30 / 40 ans est la première génération composée de femmes nées avec les mêmes droits que les hommes…

Une vidéo décalée, mais pas tant que ça

Pour dénoncer l’absurdité d’une telle différence, rien de tel que l’humour et l’absurde. « Pourquoi délocaliser alors que vous avez de main d’oeuvre qualifié et peu chère à portée de main ? » C’est sur ce ton ironique que le Huffington Post américain a créé une fausse publicité vantant les mérite de la travailleuse, peu chère et corvéable à merci :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Next Summer : le business d’abord !

L’industrie de l’outdoor s’est rassemblée les 13 et 14 septembre à Albertville pour présenter les produits printemps-été 2022. Un salon qui se veut avant tout fédérateur post-crise. Après des mois d’interruption en raison de la crise sanitaire, le monde...

LIRE LA SUITE

Trialp se chauffe à l’huile usagée

La société savoyarde, spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets, modernise sa plateforme de traitement des huiles, devenue obsolète. « Cette plateforme a été décidée il y a un an pour permettre à la fois d’améliorer les conditions de travail et la...

LIRE LA SUITE

Covid-19 : le passe sanitaire fait débat

Passe sanitaire oblige, les établissements de santé sont contraints de se réorganiser. Les syndicats s’inquiètent du manque de personnels. « Le passe sanitaire est un non-sens », s’insurge Angélique Neutens, secrétaire générale de la CGT au Centre hospitalier...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest