Selon un communiqué du département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES) du canton de Genève, trois personnes de plus sont venues grossir les rangs des chômeurs en juillet. Ce qui porte à 9 046 le nombre de femmes et d’hommes privés d’emploi. Le taux local de chômage s’établit à 3,8 %, sans changement. Il est de 2,1 % au plan national. Une stabilité qui n’empêche pas quelques spécificités. Ainsi, les nationalités ne sont-elles pas toutes touchées de la manière : + 2,5 % pour les Suisses, – 2,5 % pour les étrangers. Sur un an, les plus fortes baisses apparaissent dans les services administratifs et de soutien, la construction, le commerce de gros et les arts et spectacles. Les plus fortes hausses dans la santé et l’action sociale, l’information et la communication, les activités financières et d’assurance.