Malgré le retard provoqué par la situation sanitaire, les travaux de construction du collège de Champier ont repris le 27 avril. Avec le concours et la volonté de tous, le nouvel établissement ouvrira ses portes, comme prévu, le 1er septembre prochain sur le territoire de Bièvre Isère Communauté.

Pour l’année scolaire 2020-2021, il devrait accueillir près de 300 élèves de 6e, 5e et 4e. Si les élèves de 6e dans l’aire de recrutement du collège seront automatiquement orientés vers ce nouvel établissement, les élèves de 5e et 4e auront le choix : rejoindre le collège de Champier ou poursuivre dans l’établissement fréquenté en 2019-2020. Notez que ce nouveau collège, qui vient s’ajouter aux 96 établissements publics déjà existants, atteindra son plein effectif de 600 élèves d’ici 2023.

Des travaux en bonne voie

« La crise du Covid a affecté l’ensemble des chantiers du Département. Dans un premier temps il y a eu un arrêt total, puis une reprise s’est effectuée à la fin du mois d’avril. À Champier les travaux ont repris le 27, avec le concours et la volonté de tous » indique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Étant donné le calendrier du chantier extrêmement resserré par la crise sanitaire, des choix ont été faits concernant les aménagements extérieurs. La priorité a été donnée à la réalisation de la cour, du parvis et de la gare routière. À ce propos, elle a été intégrée dans l’enceinte du collège afin que les collégiens accèdent directement à l’établissement en toute sécurité.

Seuls les travaux des voies d’accès, du parking interne au collège se poursuivront en septembre. Les collégiens circuleront sur des espaces meubles sécurisés pour rejoindre le collège depuis l’allée du Châtelard. Quant aux personnels, les premières semaines ils devront stationner dans le village.

En terme de mobilité, les collégiens pourront facilement accéder au nouvel établissement puisqu’il sera desservi par 4 lignes de transports scolaires. Celles-ci ont été créées en lien avec les 14 communes concernées et les familles, mais également en tenant compte des arrêts existants pour les établissements voisins. Ce transport sera gratuit, même pour les élèves résidant sur le territoire de la CAPI (Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère).

Un cadre magnifique

À la rentrée les nouveaux collégiens pourront bénéficier d’un cadre magnifique. S’ils apprécieront leur cantine toute neuve dès la rentrée, il leur faudra attendre un peu pour découvrir leur gymnase. Il devrait être livré avec un retard de 2 à 3 semaines. Les sols comme les mobiliers et les équipements devraient être livrés en août. Aussi, en attendant que tout soit opérationnel, le collège pourra proposer des activités extérieures, notamment sur le plateau sportif qui, lui, sera prêt.

Pour assurer la maintenance, l’entretien et la restauration, 9 agents seront recrutés à l’image de ce qui est pratiqué dans un collège de 650 élèves. Ce qui permettra, dès la première année, la mise en place d’une dynamique d’équipe au sein des agents du Département.

Rappelons que le collège est un bâtiment à haute performance énergétique, conformément aux engagements pris par le Département. Il s’agit d’une démarche qui s’inscrit dans le cadre de sa Stratégie Air Climat Énergie. En ce qui concerne les 5 logements de fonction, ils seront achevés fin juillet.

Un investissement de 22,73 M€

Le montant global de ce nouvel établissement représente un investissement de 22,73 M€ pour le Département. Il comprend le collège, les logements de fonction, le gymnase, le plateau sportif extérieur et la gare routière.

À cela ajoutons l’équipement d’une classe numérique mobile. « Avec 30 tablettes pour les élèves et 8 pour les professeurs, le collège s’inscrit dans la modernité puisqu’il sera raccordé au Très Haut Débit » ajoute Cathy Simon, vice-présidente chargée des collèges et des équipements scolaires. Soulignons au passage que le gymnase abritant une salle de sport classique et une salle spécialisée, permettra d’accueillir, hors temps scolaire, des projets communaux et intercommunaux.

Quant à Bièvre Isère Communauté, l’intercommunalité a financé des aménagements dans le gymnase. Ils s’élèvent à plus de 158 000 €. La commune de Champier n’est également pas en reste puisqu’elle a cédé, pour l’euro symbolique, un terrain de plus de 4 ha au Département.

________________________________________________________________________________________________________________________________________

Par Carole Muet